Oiseau bagué - Crédit photo : Claude ChapalainOiseau bagué - Crédit photo : Claude Chapalain

Le baguage des oiseaux sauvages constitue une source précieuse d'informations sur leur biologie : structure de leurs populations, âge, taux de mortalité, voies de migrations… Il peut contribuer efficacement, grâce à l'amélioration des connaissances, à une meilleure protection tant au plan national qu'international.

  • Si l'oiseau est simplement commotionné et qu'il repart : notez le numéro de la bague, le nom de l'espèce si possible, la date de la découverte, le lieu (lieu-dit ou commune) et les circonstances de sa découverte.
  • Si l'oiseau est mort : renvoyez la bague accompagnée des mêmes informations et indiquez si possible l'état du cadavre.

Ces informations sont à envoyer au :

Centre de Recherches par le Baguage des Populations d'Oiseaux (CRBPO)
55 rue Buffon
75005 PARIS
Téléphone : 01 69 54 36 16
bagues@mnhn.fr

Concernant les pigeons voyageurs, prenez contact avec :

Fédération Colombophile Française
54 Bd Carnot
59800 LILLE, Cedex
03 20 06 82 87

Partager