Chat domestique et biodiversité

Une enquête participative pour mieux comprendre l'impact de la prédation des chats sur la faune sauvage

Chat domestique et biodiversité

Une enquête participative pour mieux comprendre l'impact de la prédation des chats sur la faune sauvage

Le Chat domestique est l'animal préféré des Français, avec plus de 14 millions de représentants dans les foyers. Apprécié pour son autonomie et son indépendance, ses instincts naturels de chasse en font également un prédateur éclectique de la petite faune sauvage, et doivent nous interroger sur la place qu'il occupe dans des habitats en pleine évolution et sur son rôle dans le fragile équilibre entre proies et prédateurs.

L'écologie du Chat domestique est complexe. Elle fait d'abord intervenir des éléments liés aux habitats (naturels ou plus urbains) et aux relations avec les espèces sauvages, mais doit aussi considérer des paramètres associés à la vie domestique de l'animal : limitation de l'accès à l'extérieur, nourrissage, fourniture d'abris, abandon, etc. C'est en recueillant un maximum d'éléments sur l'ensemble de ces paramètres qu'il sera possible de mieux comprendre les liens entre chats domestiques et faune sauvage, et leur place dans les écosystèmes.

Créé en 2015 par la Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères (SFEPM) en partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et la LPO, l'Observatoire Chat et Biodiversité est un site participatif invitant les propriétaires de chat(s) à partager leurs observations de prédation sur la faune sauvage. Ce portail de collecte de données vise à investir le grand public dans une définition collective de la place du chat dans l’écosystème, et de son régime alimentaire.

Il est ainsi possible pour tout un chacun d'obtenir un accès personnalisé à ce site collaboratif pour effectuer le suivi régulier du régime et des captures de son animal. Un accès « visiteur » pour ceux qui souhaitent apporter des données de façon moins régulière, ou qui ne possèdent pas d'animal, est également accessible pour poster des observations ponctuelles. Il est également possible d'enrichir ses observations de photographies.

La somme de données recueillie fournira des informations précieuses sur les espèces impactées, leur importance relative, et différents paramètres influençant la prédation, liés à l'Homme ou au milieu naturel.

Cette étude a uniquement pour but d’étudier scientifiquement les relations du Chat domestique avec son environnement. Les données récoltées ne seront en aucun cas utilisées pour diaboliser l’espèce ou fournir des arguments en faveur de sa régulation, mais bien pour mesurer son impact réel sur la faune sauvage tout en recherchant des moyens d’assurer la meilleure cohabitation possible entre les chats domestiques et la biodiversité dite ordinaire. Cette cohabitation ne sera possible qu’avec la participation et l’implication des propriétaires d’animaux.

 

Participer à la collecte de données

 

En savoir plus

dernière mise à jour : 17 mars 2022