Meilleurs vœux 2022 !

Actualité
Partager :

Toutes les équipes de la LPO vous souhaitent une excellente année.

Deux macareux moines

On s'était dit rendez-vous dans 110 ans...

En dépit d’un contexte sanitaire toujours compliqué, nous n’avons pas chômé en 2021 !

L’année écoulée fut l’occasion de célébrer le centenaire des Refuges LPO. En effet, le premier Refuge fut créé en 1921 en forêt de Mormal (59), afin de restaurer le site dévasté par les obus de la première guerre mondiale. Que de chemin parcouru depuis : avec plus de 40000 Refuges enregistrés, le programme constitue aujourd’hui le plus vaste réseau de jardins écologiques en France, soit plus de 50000 hectares de nature préservée. Désormais ouverts aux personnes morales (collectivités, entreprises, établissements publics, etc.), les Refuges LPO continuent à évoluer pour permettre à chacun de se mobiliser à son échelle pour préserver la biodiversité.

2021 fut également prolifique sur le plan juridique, avec plusieurs victoires historiques de la LPO, dont l’abolition de la chasse à la glu et autres pratiques de chasses traditionnelles tout aussi odieuses.

Les populations d’oiseaux restent toutefois menacées. Une étude de la LPO a ainsi montré que plus du tiers des oiseaux avaient disparu de nos campagnes au cours des 30 dernières années en raison de l’agriculture intensive et de l’utilisation massive de pesticides. La LPO milite sans relâche pour une réforme radicale de la Politique agricole commune de l’Union Européenne et a attaqué en justice les industries productrices et importatrices d’imidaclopride, une substance néonicotinoïde très toxique employée massivement pendant des décennies.

Outre l’agriculture, la LPO reste également mobilisée pour le développement durable et pour une meilleure prise en compte des enjeux liés à la biodiversité dans les domaines de la pêche, des transports, du bâti, ou encore de l’énergie, y compris éolienne.

La LPO poursuit également ses programmes de conservation des espèces les plus menacées, avec des résultats positifs, comme pour le Gypaète barbu, le Milan Royal ou le Vautour fauve. De nouveaux projets ont été lancés, tel le LIFE Panpuffinus en faveur du Puffin de Yelkouan et du Puffin des Baléares, deux oiseaux marins endémiques du Bassin Méditerranéen.

Notre investissement dans la gestion d’espaces naturels remarquables continue de se développer avec par exemple un important projet d’extension de la réserve naturelle nationale des Sept-Îles (22).

Nos 7 centres de soins pour la faune sauvage ont tourné à plein régime afin de recueillir et soigner les milliers d’animaux en détresse que nous signalent les particuliers.

Afin de valoriser l’engouement pour la photographie animalière amateur, la LPO et l’association Camera Natura ont lancé le premier concours français de la photo d’oiseau de l’année. Une exposition a permis de mettre en valeur une sélection des 10 meilleures contributions parmi les 375 participants, dont le lauréat, Quentin Gama, récompensé pour son magnifique cliché de Héron pourpré. Le concours sera renouvelée en 2022, tentez votre chance !

La LPO s’est associée à plusieurs productions audiovisuelles mettant en valeur la protection de la nature, en étant ainsi partenaire des films Poumon vert et tapis rouge, Etre avec les abeilles, I am Greta, Rouge, La Panthère des neiges et Animal, sortis au cours de l’année 2021.

Enfin, 2021 a vu la mise en ligne de notre nouveau site Internet LPO.fr ainsi que d’un nouvel « Mon Espace LPO » pour faciliter l’engagement de nos sympathisants  à nos côtés.

L’année qui vient s’annonce tout aussi dynamique

L’Outremer sera à l’honneur en 2022. Tout au long de l’année, vous pourrez découvrir les actions que nous mettons en œuvre avec nos partenaires associatifs des territoires ultramarins, à la richesse naturelle aussi exceptionnelle que fragile.

La campagne pour les élections présidentielles a débuté, et à nouveau, la LPO ne manquera pas d’interpeller les candidats afin que la biodiversité ne soit pas la grande oubliée des projets politiques.

De nouvelles initiatives de mobilisation citoyenne verront le jour comme le projet « la nature dans mon quartier », visant à impliquer les habitants dans la protection de la biodiversité, ainsi que de nouveaux outils pédagogiques pour mieux sensibiliser le public. La LPO a ainsi réalisé sa propre web-série, « Colocataires sauvages », destinée à favoriser une cohabitation plus sereine entre les humains et la faune sauvage. Le premier épisode consacré au nourrissage a été diffusé en décembre, rendez-vous tout au long de l’année pour découvrir les suivants.

Toutes ces actions ne seraient pas possibles sans le soutien croissant de dizaines de milliers de bénévoles qui s’engagent au quotidien pour préserver la nature sauvage.

Merci à vous tous d’être chaque jour plus nombreux à nos côtés.

 

Bonne année, bonne santé, biodiversité !