Pêche

La LPO lutte contre les captures accidentelles d’oiseaux marins dans les engins de pêche.  

En collaboration avec les acteurs locaux, la LPO lutte contre les captures accidentelles d’oiseaux et de mammifères marins au niveau national et européen. 

Les captures accidentelles menacent la conservation des oiseaux marins 

Les oiseaux marins font partie des vertébrés les plus menacés au monde. Des déclins abrupts des populations de ces oiseaux ont été observés presque partout dans le monde, des albatros de l'océan austral aux macareux de l'Atlantique Nord. Des espèces autrefois abondantes sont maintenant menacées d'extinction. Parmi les nombreuses menaces auxquelles les oiseaux marins sont confrontés (chasse, pêche, changement climatique, etc.), les deux menaces les plus importantes sont les captures accidentelles et les espèces exotiques envahissantes.  

200 000 oiseaux marins sont capturés accidentellement chaque année en Europe par la pêche. Les captures accidentelles contribuent au déclin des populations d’oiseaux marins, et pour certaines d’entre elles, elles en sont même la cause principale. C’est le cas du Puffin des Baléares, en danger critique d’extinction et qui pourrait disparaître d’ici quelques décennies. 

Les captures accidentelles d’oiseaux marins impactent également les pêcheurs, pourtant habitués à cohabiter avec les oiseaux marins depuis les origines. Elles peuvent notamment causer l’endommagement des filets ou réduire l’effort de pêche lorsque des oiseaux prélèvent les appâts ou se prennent aux hameçons destinés à des espèces d’intérêt commercial. 

Des solutions existent

Il existe des solutions simples et économiquement viables afin d’éviter les captures accidentelles d’oiseaux marins : 

  • Pêcher de nuit lorsque les oiseaux sont moins actifs  
  • Lester les palangres afin qu’elles coulent plus vite et soient plus rapidement hors de portée des oiseaux 
  • Utiliser des systèmes d’effarouchement tels que des banderoles 
  • Éliminer les rejets de la partie non débarquée des captures pendant la mise à l’eau ou le virage des engins de pêche, ou encore ajouter des voyants lumineux aux filets afin d’alerter les oiseaux de leur présence 

Ces solutions sont à adapter localement aux différentes pêcheries et aux espèces d’oiseaux marins avec lesquelles elles interagissent, tout en valorisant les bonnes pratiques déjà mises en place. 

Les projets

La LPO a plusieurs projets en cours ayant pour but de réduire les captures accidentelles d’oiseaux marins :  

  • De 2020 à 2022, dans le cadre de sa participation au projet MAVA MedBycatch Phase II, la LPO réalise des actions de plaidoyer, sensibilisation et communication pour réduire les captures accidentelles d’oiseaux marins.
logo MAVA

 

  • En collaboration avec les partenaires BirdLife de Grèce, Malte, Espagne et Portugal, la LPO participe au nouveau projet européen Life PanPuffinus visant à protéger deux espèces d’oiseaux marins endémiques de Méditerranée et particulièrement menacées par les captures accidentelles : le Puffin yelkouan et le Puffin des Baléares. Ce projet a été initié avec les pêcheurs de Port-Cros et est soutenu par le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Provence-Alpes-Côte d'Azur (CRPMEM PACA), l’Organisation de Producteurs du Levant, la LPO PACA, l’Office Français de la Biodiversité (délégation de façade Méditerranée), le Ministère de la Transition Ecologique, Food4Good et le Parc national de Port-Cros. Le but de ce projet est de développer des actions vers une pêche plus respectueuse de l'environnement prenant en compte les captures accidentelles d’oiseaux marins et de valoriser les bonnes pratiques des pêcheurs. 
Logos : Life PanPuffinus, Life, Natura 2000
dernière mise à jour : 20 avril 2022