LPO Aquitaine

Contactez-nous
Restez informé

En souscrivant à nos lettres d'informations locales

Je m'inscris

En suivant la LPO Aquitaine

La LPO Aquitaine en images

Productions LPO

Atout pics !

Les pics sont des oiseaux fascinants : leurs pattes munies de quatre doigts terminés de griffes puissantes leur permettent de s'accrocher aux arbres tandis que leur bec droit et tranchant à l'extrémité leur permet d'y creuser des loges. Bref, ils sont parfaitement adaptés à la vie arboricole. Mais la cohabitation peut parfois s'avérer difficile lorsque les photos creusent des trous dans les volets, les maisons, les gymnases. Pourquoi s'attaquer-ils aux bâtiments ? Comment faire pour protéger sa maison ? C'est ce que nous allons voir aux côtés de Mathieu, le naturaliste barbu de la LPO Aquitaine dans ce nouvel et dernier épisode de Colocataires sauvages.

Pour aller plus loin

Découvrez nos fiches conseils

Abonnez-vous pour ne pas manquer le prochain épisode des Colocataires sauvages.

Visionnez l'ensemble des épisodes disponibles de la Web-série Colocataires sauvages

Voir plus de vidéos
Photo de la semaine
Fous de bassan

Fous à délier

© Armel Deniau

Dès le mois de février, les fous de Bassan sont de retour sur l’île Rouzic, dans la réserve naturelle nationale de l’archipel des 7 iles gérée par la LPO, qui abrite la seule colonie nicheuse du territoire français.

Ce grand oiseau marin, reconnaissable à son plumage blanc et au bout noir de ses ailes, utilise en général des algues pour se préparer un nid sommaire. Mais en mer, les fous les confondent parfois avec des bouts de plastiques ou des filets de pêche à la dérive, qui une fois ramenés à terre, deviennent des pièges mortels. Certains périssent étranglés, ou restent attachés et meurent de faim.

La LPO attendait le lancement du programme LIFE Mobile Marine Species, coordonné par l’Office Français pour la biodiversité (OFB) et cofinancé par l’Union Européenne et le Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires, afin de pouvoir débuter une opération inédite : la dépollution de  Rouzic. Le nettoyage se fera petit à petit et prendra cinq ans car l’intervention n’est possible qu’en dehors de la période de reproduction, lorsque les fous sont encore en mer.

A suivre…

En savoir plus