Oiseaux communs

Les oiseaux communs sont particulièrement sensibles aux changements globaux (artificialisation des sols, intensification de l’agriculture, changement climatique, etc.) et peuvent donc servir d’indicateurs de l’état de l’environnement. Le déclin de certaines populations a pu être constaté et documenté grâce à des suivis ornithologiques.   

Parmi les comptages ciblant les oiseaux communs auxquels la LPO contribue, il convient de distinguer, par leur objectif et leur protocole très différents : 

  • Les suivis de population tels que le STOC, le SHOC et le STOM qui visent à déterminer les tendances démographiques des populations d'espèces nicheuses ou hivernantes
  •  Les dispositifs de collecte de données comme EPOC et EPOC-ODF qui ont pour but d’estimer les effectifs des espèces. Ce dernier a été créé dans le cadre du projet d’atlas Oiseaux de France.   

Les oiseaux communs  

Cette catégorie est très vaste et concerne :

  • Beaucoup de passereaux : moineau domestique, corneille noire, geai des chênes, grives, merle noir, pie bavarde…  
  • Quelques rapaces : faucon crécerelle, buse variable, épervier d’Europe, …  

Tarier pâtre Saxicola rubicola © Bernd Linder - Pixabay

 

dernière mise à jour : 27 septembre 2021

Documents à télécharger

Bilan 2020 "Suivis Oiseaux communs" PDF - 5 MB