Les jeunes rapaces nocturnes grandissent au sol

Actualité

N’étant pas abandonnés, il est souvent préférable voire indispensable de les laisser sur place.

Jeune chouette hulotte au pied d'un arbre dans les herbers hautes

Christine Kritstof / crsfs

C’est le printemps et qui dit printemps dit reproduction. Chez certaines espèces d’oiseaux, les  jeunes commencent à mettre le nez dehors. C’est le cas notamment des chouettes et des hiboux qui vivent dans des cavités. En effet, après quelques jours ou semaines, ils se retrouvent vite à l'étroit et sortent du nid bien avant de savoir voler.

Pendant plusieurs semaines, ils vont alors rester au sol ou sur des branches basses. Si au cours de vos balades, vous les apercevez au pied d’un arbre, sachez qu’ils sont loin d’être abandonnés et sont simplement en train de dormir. La nuit venue, ils émettent des cris qui permettent à leurs parents de les repérer pour les alimenter.

Au cours de cette phase d’émancipation indispensable à leur développement, ils apprendront à voler puis à chasser accompagnés par leurs parents. Aussi, il est primordial de ne pas les déplacer. Et si l’un d’entre eux est à proximité d’un danger : routes, chats, etc. il vous suffit de le placer en hauteur sur une branche, un muret ou dans un carton ou de le cacher sous un buisson. Ne vous inquiétez pas, le fait de le toucher n’entraînera pas de rejet des parents.

Seule une blessure nécessite un acheminement de l’animal vers un Centre de sauvegarde car même avec la meilleure volonté du monde, nous ne saurions faire aussi bien que leurs parents pour leur apprendre la vie sauvage. Au moindre doute, contactez-nous.

Plus d’informations

Retrouvez tous les conseils utiles

Documents à télécharger

Jeunes rapaces nocturnes Fiche médiation PDF - 3 MB