Faune en détresse

La LPO Bretagne est fortement impliquée dans le réseau régional qui porte secours à la faune sauvage en détresse. À ce jour, sachant qu'un travail collectif est en cours pour réorganiser ce réseau, ses bénévoles interviennent pour mener à bien 2 types de mission : 

Médiation téléphonique

Dans le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et le Finistère (les Côtes d'Armor bénéficiant de la présence de la station LPO de l'Ile Grande), des numéros de téléphone sont dédiés aux appels du grand public, qu'il s'agisse de découvreurs.euses confronté.e.s à un animal blessé ou de personnes ayant des soucis ou des questionnements concernant une cohabitation avec une espèce sauvage (ex: chauves-souris derrière un volet, chouette dans une cheminée…).

Une formation préalable est évidemment nécessaire pour pouvoir apporter les premiers conseils et renvoyer, si besoin, vers des professionnels comme les vétérinaires, les centres de sauvegarde ou d'autres structures spécialisées. Ces numéros sont très sollicités durant la période de nidification et de reproduction (printemps / été). 

Rapatriements

Dans tous les départements, il s'agit de faire le lien entre les vétérinaires partenaires (vers lesquels les animaux blessés sont en priorité orientés), voire les découveurs.euses en cas d'impossibilité de se déplacer, et les centres de sauvegarde.

Ces trajets en voiture consistent tout simplement à acheminer les animaux abrités dans des cartons fermés, après avoir averti le centre de sauvegarde en amont de sa venue (réglementation oblige). A noter que ces trajets, effectués avec des véhicules personnels, ne peuvent pas être remboursés par l'association, mais donnent à des déductions fiscales annuelles. 

© Gilles Bentz

dernière mise à jour : 7 janvier 2022