Vers une transition agro-écologique

La reconquête de la biodiversité, en particulier de la biodiversité « ordinaire », ne pourra se faire sans la mobilisation du monde agricole. Selon le rapport « L'environnement en Bretagne, cartes et chiffres clés 2018 », édité par l’Observatoire de l'Environnement en Bretagne, 80 % du territoire breton est aujourd'hui constitué d'espaces agricoles, qu'il s'agisse de terres arables, de cultures permanentes, de prairies ou de zones agricoles hétérogènes. Et 60 % est véritablement consacré à une agriculture qui produit près de 24 millions de tonnes par an. 

© O.Retail

En parallèle, la biodiversité commune s’est fortement dégradée ces dernières années : 80% de la biomasse d'insectes a disparu en 30 ans, et près de 30% des oiseaux ont déserté les campagnes françaises en 15 ans. Avec des pics plus importants pour certaines espèces : ainsi, depuis les années 80, les oiseaux des champs ont enregistré une chute de 55%, avec -68 % pour le Pipit farlouse, -59 % pour le Tarier des prés, -42 % pour le Vanneau huppé.... 

Pour avancer sur cette thématique, la LPO Bretagne s'appuie sur le programme national Des Terres & Des Ailes, lancé à l'automne 2018 par la LPO France, tout en s'impliquant dans le déploiement régional de la démarche Paysans de Nature. Une organisation bénévole a ainsi été mise en place, autour d'un animateur régional et de référents départementaux et locaux avec, pour ligne directrice, un maillage du territoire breton au plus près, afin de tisser des liens de proximité avec le monde paysan.

© O.Retail

 

dernière mise à jour : 4 décembre 2023