Prairie à fort potentiel biodiversité - Crédit photo : Flavien PratPrairie à fort potentiel biodiversité - Crédit photo : Flavien Prat

Programme d’actions de la LPO

Chaque délégation LPO peut agir en tant qu’expert environnemental et/ou coordinateur sur les différents territoires MAEC (Mesure Agro-Evironnementale et Climatique) du département concerné, très souvent en cohérence avec des zones Natura 2000.

MAE, qu’est-ce que c’est ?

Les Mesures Agro-Environnementales sont des contrats sur 5 ans engageant l’agriculteur à suivre un cahier des charges précis en contrepartie d’une rémunération annuelle, afin d’adapter ses pratiques courantes à des enjeux environnementaux prioritaires définis par chaque état membre.

Exemples : Date de fauche tardive (mi-juillet) sur des prairies propices à la nidification du Râle des genêts. La compensation financière est ainsi calculée par rapport à la perte estimée du retard de fauche.

Modalités : Toute personne physique ou morale, majeure, exerçant une activité agricole peut s'engager, pour une période de cinq ans, à un contrat MAE sur une ou plusieurs parcelles (seuils financiers sur certains niveaux).

Pour en savoir plus, consultez le site de la Commission européenne

4 frise chronologique

OGAF : Opération Groupée d’Aménagement Foncier ; OLAE : Opération Locale Agri-Environnementale ; CTE : Contrat Territorial d’Exploitation ; EAE : Engagement Agri-Environnemental ; CAD : Contrat d’Agriculture Durable ; MAET : Mesure Agro-Environnementale Territorialisée ; MAEC : Mesure Agro-Evironnementale et Climatique.

Exemples : Le territoire MAEC « marais charentais » comprend de vastes cortèges de prairies naturelles saumâtres sur les marais littoraux et des réseaux de prairies humides en vallée de la Charente. L’objectif est de sauvegarder une richesse biologique patrimoniale en soutenant des pratiques d’élevage raisonnées et durables.

Le territoire couvre une surface totale de 96 000ha :

  • 22 000 ha ont été contractualisés depuis 1991.
  • 23 000 ha sont potentiellement contractualisables.
  • 11 000 ha ont été expertisés cette année par la LPO (2015).
  • 7 mesures de gestion sont proposées aux agriculteurs (2015)

Coordinateur : Chambre d’Agriculture 17

Expertise environnementale : LPO et Nature Environnement 17

Outarde canepetière (Tetrax tetrax) - Crédit photo : Nidal IssaOutarde canepetière (Tetrax tetrax) - Crédit photo : Nidal Issa

 L’Outarde canepetière (Tetrax tetrax) a subi en France un déclin de plus de 90% entre les années 1980 et 2000, dû en partie par la modification des pratiques culturales sur son habitat.

Aujourd’hui, l’espèce est répartie en deux effectifs nationaux : Une population sédentaire dans le sud (steppes de la Crau, plaines viticoles du Languedoc-Roussillon).

Une population migratrice dans les plaines céréalières du Centre Ouest, où elle vient se reproduire en période printanière et estivale avant d’hiverner en péninsule ibérique. La ZPS* Néré-Bresdon fait l’objet de contrats MAEC spécifiques à l’Outarde et aux oiseaux de plaines :

  • Surface de la ZPS : 16 000 ha.
  • Surface des contrats MAEC en cours (2015) : 430 ha (3%).
  • Objectif : 10% de surfaces en contrat.
  • 6 mesures sont proposées aux agriculteurs (2015)

*ZPS : Zone de Protection Spéciale. Ici le territoire MAEC est élargi sur les communes limitrophes à la ZPS.

Coordinateur : La Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime

Expertise environnementale : LPO

Pour en savoir plus sur l’outarde

Les territoires MAEC en Charente maritime : Chambre d’agriculture 17

Ces quelques exemples d’actions ne sont qu’une infime partie de l’implication de la LPO sur le territoire Français, pour plus d’information vous pouvez contacter les LPO Locales mettant en place des actions sur les MAEC.

Le réseau LPO et son implication locale dans les MAEC

Partager