Murin à moustaches (Myotis mystacinus) - Crédit photo : Philippe JourdeMurin à moustaches (Myotis mystacinus) - Crédit photo : Philippe Jourde

Le préalable à la mise en place de programmes de conservation des oiseaux consiste à collecter les informations qui permettent d'évaluer leur statut, tant au niveau national qu'international. Un tel travail permet d'établir une liste des espèces qui méritent une attention particulière dans les programmes de conservation. Cela revient à élaborer ce que l'on appelle plus couramment, une liste rouge des espèces menacées.

Les informations relatives à la distribution, aux effectifs des populations, ainsi qu'à l'évolution de ces deux paramètres sont exploitées pour évaluer le statut de conservation des espèces.

La LPO, en collaboration avec le réseau des associations locales d'étude et de conservation de la nature, évalue l'état de conservation de l'avifaune de Métropole et de l'Outre-Mer en se basant sur les informations fournies par les enquêtes et les suivis qu'elle coordonne. Les résultats font l'objet de publications scientifiques ou de documents destinés à tous les publics, comme par exemple la brochure sur l'état et tendances de l'avifaune nicheuse réalisée en collaboration avec le MNHN.

Plus récemment, l'inventaire Atlas des oiseaux nicheurs et hivernants de Métropole a fait l'objet de la publication d'un ouvrage édité en collaboration avec le MNHN et la SEOF. Il est disponible à la boutique LPO.

La LPO a mis en place une base de données sur le statut des espèces de France et des DOM-TOM qui contribue à la réalisation des listes rouges nationales, ainsi qu'aux listes rouges réalisées par BirdLife international aux niveaux européen et mondial.

L'inventaire avifaunistique mondial, ne compte pas moins de 1 375 espèces qui sont considérées comme menacées en 2015, soit 13% des espèces décrites. Parmi elles, 90 sont présentes en France, 13 en Métropole et la majorité dans l'Outre-Mer. On n'y compte pas moins de 38 espèces éteintes. Cela place la France en 7e position au niveau mondial des pays qui comptent le plus d'oiseaux menacés.

L'ensemble de ces travaux relatifs au suivi et à l'inventaire de l'avifaune, ainsi que des sites d'intérêt biologique majeur constituent des références utilisées pour mettre en place les plans d’action des oiseaux menacés, tant au niveau régional, que national et international.

Partager