refuge le vignolet planfoy photo virginie francois 720 275pix

Refuge "Le Vignolet" - Crédit photo : Virginie François / LPO

Vous êtes un élu, un chef d’entreprise, un directeur d’établissement, un enseignant… et vous disposez d’un coin de nature, rejoignez-nous ! Vous pouvez vous engager aux côtés de la LPO pour protéger la biodiversité de proximité avec le réseau des Refuges LPO.

Refuges CollectivitésTéléchargez la plaquette Refuges « Personne morale » livret-municipalite-et-protection-natureTéléchargez le livret « Municipalité et protection de la nature »

 Rejoindre le réseau des Refuges est un plus !

  • Améliorer le cadre de vie de votre structure.
  • Renforcer le lien social entre les membres de votre structure.
  • Créer un environnement sain sans produits chimiques, protégeant la santé des utilisateurs.
  • Créer une zone refuge pour la biodiversité (aider les oiseaux en hiver, créer des sites de nidification ou de reproduction, planter des espèces indigènes, diversifier les milieux, créer une mare pédagogique…).
  • Permettre l’ouverture vers l’extérieur et échanger.

... et aussi

  • Vous bénéficierez d’un contact privilégié avec la Cellule conseil de la LPO.
  • Vous pourrez rencontrer d’autres membres du réseau et participer aux évènements locaux.
  • Vous recevrez le Bulletin trimestriel Refuges LPO INFO.
  • Vous aurez accès au site internet Refuges LPO.
  • Vous pourrez participer à des enquêtes naturalistes.

Si vous souhaitez aller plus loin, la LPO vous propose tout au long de l’année des animations pédagogiques adaptées à votre public (sorties de terrain, animation d’ateliers dans votre refuge…). En s’appuyant sur votre refuge comme support, les animateurs LPO mettront en place un programme pédagogique adapté. Celui-ci permettra à votre groupe de s’impliquer encore davantage dans la protection de la biodiversité et dans la création de votre Refuge LPO.

Mode d’emploi et inscription : Comment procéder ?

Les Refuges Personnes Morales sont soutenus par :

ERDF

Portrait de Hugues De Beaupuy

Hugues, Biodiv'acteur, a choisi de « créer un Refuge LPO »

Dans notre parc, nous avons privilégié la fauche tardive, les espèces végétales indigènes et l'installation de nichoirs. Cette opération a permis de faire tomber les barrières entre deux mondes qu'à priori tout oppose : celui des industriels et des ornithologues. Un conseil : osez ce qui n'est pas prévisible !
Hugues De Beaupuy, 53 ans, directeur général du Parc Industriel de la Plaine de l'Ain.
Alban Brunet

Alban, Biodiv’acteur, a choisi de « créer un Refuge LPO »

Ce refuge chez ERDF nous a beaucoup apporté, en plus de la biodiversité, nous avons gagné en qualité de vie en ayant apporté des fleurs, des couleurs sur un site où il n'y avait que du gazon. Quoi de plus gratifiant que le sentiment d'avoir pu changer un peu le regard des autres sur le monde qui nous entoure !Alban Brunet, 30 ans, Gestionnaire des bases de données du Patrimoine chez ERDF à Reims.

Partager