Qu’est-ce qu’un Refuge LPO ?

C’est un terrain où la faune et la flore sauvages sont protégées selon les principes de la Charte des Refuges et des 15 gestes favorables à la biodiversité qui découlent de cette Charte.

A savoir sur le Refuge LPO

Le Refuge LPO est un engagement moral pour protéger la nature chez soi, conformément à la Charte des Refuges et aux 15 gestes pour protéger la biodiversité

Attention ! Un Refuge LPO n’est pas un centre de soins pour faune sauvage en détresse. Les animaux blessés ou en détresse doivent être acheminés dans un centre de sauvegarde LPO habilité.

Vous avez trouvé un animal en détresse ? suivez le guide

Le Refuge LPO n’est pas reconnu sur le plan juridique. C’est donc le droit habituel du particulier qui s’applique sur le terrain labellisé Refuge LPO.

La mise en place d’un Refuge LPO n’interdit pas juridiquement la chasse.

Pour soustraire son terrain de la chasse, le propriétaire doit faire une demande écrite auprès du Président de la fédération départementale des chasseurs pour sortir le terrain de la chasse.

Chez moi, la nature est chez elle

Depuis 1921, le programme Refuges LPO propose d’agir concrètement en faveur de la biodiversité. Un Refuge LPO est un terrain public (espace vert, parc communal) ou privé (jardin, cour, terrasse, balcon…) sur lequel le propriétaire s’engage à préserver et protéger la nature au sens large : la faune, la flore sauvages, le sol, l’environnement.

Un Refuge LPO consiste à créer les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages et à réduire son impact sur l’environnement. Le propriétaire s’engage moralement à respecter les principes de la Charte des Refuges et à appliquer les 15 gestes pour protéger la biodiversité.

La nature doit être préservée, chaque minute compte et chacun peut agir en créant un Refuge LPO !

 

dernière mise à jour : 12 octobre 2021