Le ZooParc de Beauval devient Refuge LPO

Actualité

A travers cette démarche de protection de la nature de proximité, le parc zoologique s’engage à mener différentes actions en faveur de la faune locale. 

Crédit photo : Beauval Nature

Cette labellisation LPO officialise le travail et les efforts de Beauval menés en faveur de la biodiversité locale depuis plusieurs années. À travers la signature de cette convention, Beauval engage ainsi toute l’entreprise dans cette démarche de préservation de la nature. Car à Beauval il n’y a pas que des animaux exotiques, il y a une multitude d’espèces qui vivent sur le site de jour comme de nuit  !

Le savoir-faire de la LPO et l’engagement de Beauval vont permettre de développer encore plus une gestion écologique et respectueuse du site auprès de ces espèces locales. Cela concerne les 44 ha du parc mais aussi ses abords, les arrières du parc, les parkings, les bâtiments du personnel, les jardins des 4 hôtels. En tout, près de 200 ha sont concernés, ce qui fait du zooparc le plus vaste des 200 refuges LPO que compte la région Centre-Val de-Loire . 

Un inventaire complet et une étude de la faune et la flore locales dans tous les sites a débuté. Déjà 110 espèces animales et 80 végétales ont été recensées, dont l’Alouette lulu, le Pic noir ou le triton palmé. Beauval va rapidement multiplier les actions pour protéger ces espèces : plantations d’essences locales pour séduire de nouvelles espèces, coupe des arbres et de l’herbe au bon moment et de la bonne façon, réflexion sur la position des lumières artificielles, installation de gîtes et de nichoirs aux 4 coins du parc, création de jachères… 

Par ailleurs, Beauval, à travers Beauval Nature, s’engage à soutenir deux programmes de conservation d’espèces menacées initiés par la LPO :

  • Protéger les visons d’Europe:
    Classé en « danger critique d’extinction » par l’UICN, le vison d’Europe est l’une des espèces les plus menacées en France, où la population serait inférieure à 250 individus. Le programme mis en place par la LPO et soutenu par Beauval Nature vise à accroître la population du vison d’Europe dans le bassin de la Charente.
  • Protéger les rapaces:
    Ce programme a pour but de protéger une vingtaine d’espèces emblématiques de rapaces menacées par les activités humaines comme le Gypaète barbu, l’Aigle de Bonelli, le Faucon crècerellette, le Balbuzard pêcheur, le Grand-duc d’Europe.