Néonicotinoïdes: pas de nouvelle dérogation en 2023 !

Actualité

Le Ministre de l’Agriculture a annoncé ce lundi qu’il n’y aurait pas de nouvelle dérogation prolongeant d'un an l'autorisation d'utilisation de ces pesticides dangereux pour la biodiversité. Une grande victoire pour la biodiversité.

 

Alors que la France s'apprêtait à accorder pour la troisième année consécutive une dérogation autorisant l’emploi de semences enrobées de néonicotinoïdes pour la culture de la betterave sucrière en 2023, la Cour de Justice Européenne a déclaré dans un jugement rendu le 19 janvier 2023 qu'une telle décision ne respecterait pas le droit européen.

Pour Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO : « La LPO salue la décision du gouvernement et singulièrement de Marc Fesneau, ministre de l'agriculture, et de Christophe Béchu, ministre de la transition écologique, de mettre fin définitivement à l’usage des néonicotinoïdes. Le fonds d’indemnisation prévu en cas de pertes de rendement, si la jaunisse est présente pour la prochaine saison, est une avancée majeure et une garantie importante pour les betteraviers français. C’est une grande victoire pour la biodiversité, que nous encouragions et attendions depuis des années. Critiques face à l'inacceptable, nous nous réjouissons aussi de saluer les avancées courageuses. La décision du gouvernement témoigne que la protection de la biodiversité, le respect du droit européen et la garantie du revenu des agriculteurs peuvent être conciliées. »

Documents à télécharger

Arrêt de la Cour de Justice de l'Union Européenne 19 janvier 2023 PDF - 814 kB