Un Blongios en prison !

Actualité

Le titre de cet article est pour le moins surprenant et notre réaction l’a été tout autant lorsque nous avons reçu cet appel au début du mois d’août.

Blongios nain

Blongios nain © LPO Pas-de-Calais

Explication des faits : Un mercredi matin, lors de la ronde quotidienne, une découverte surprenante a été faite : un oiseau était arrivé dans l’enceinte du centre pénitentiaire de Bapaume ! Celui-ci était prostré, se laissait approcher facilement et était blessé à la patte.

Cette situation insolite pourrait s’arrêter là mais ce n’est pas le cas car l’oiseau en question était …un Blongios nain !

Cet oiseau migrateur, rare, est le plus petit de la famille des hérons ; un individu adulte fait la même taille qu’une poule d’eau.

Le Blongios nain est une espèce discrète et difficile à observer puisqu’il se cache, comme la plupart des Ardéidés, dans les roseaux, les cours d’eau ou les marais… Et n’a donc rien à faire au cœur d’une prison.

Pas une minute à perdre : le découvreur a gardé son sang-froid et l’a capturé délicatement afin de le mettre en sécurité dans un carton.

Relax ! Ce Blongios n’a pas été incarcéré ! Il a été transporté grâce à Laurent, l’un des bénévoles achemineurs du Réseau SOS Faune Sauvage de la LPO Pas-de-Calais, vers un centre de soins spécialisé de la Région.

Malheureusement, après quelques jours de soins, l’oiseau est décédé car il souffrait d’une fracture à la patte droite et du fait de son jeune âge, les séquelles auraient été irréversibles pour prétendre à un retour à la nature.

Ce cas montre, à nouveau, la force du Réseau SOS Faune Sauvage des LPO en Hauts-de-France et permet également de mieux connaître la présence de certaines espèces rares (et inattendues!) sur notre territoire.

Réseau SOS Faune sauvage