Projet Vol de Nuit

Suivis acoustiques de la migration nocturne

Microphone passif (SM-4) installé sur un col des Pyrénées-Atlantiques à l'automne 2021 © Louis Sallé

De nombreuses espèces d’oiseaux migrent partiellement ou uniquement de nuit, avec des densités similaires voire supérieures à celles observées de jour. Les suivis acoustiques offrent un potentiel conséquent en termes d’amélioration des connaissances sur le comportement durant la migration, les mouvements et la phénologie d’espèces par ailleurs discrètes et largement sous-détectées par les méthodes traditionnelles (Bruant ortolan, Blongios nain).

Sous la conduite de Louis Sallé et Hugo Pontalier, la LPO a initié en 2020 un programme dédié à l'étude de ce phénomène sur une zone d’étude qui englobera dès l’automne 2021 l’ensemble des Pyrénées, soit l’une des barrières majeures à traverser sur notre territoire.

En équipant progressivement une quinzaine de sites d’altitude de capteurs acoustiques passifs d’août à octobre, notre équipe vise à la fois à répondre à des questions portant sur la biologie et l’écologie de la migration nocturne et à développer à moyen terme une méthodologie applicable efficacement et rapidement par la communauté ornithologique et scientifique.

Le projet « Vol de Nuit » est soutenu par le Ministère de la Transition écologique, l'Office français de la biodiversité (OFB) et la région Nouvelle-Aquitaine. 

Logos des partenaires du projet Vol de Nuit

 

Quelques exemples d'enregistrements : 

Nous vous recommandons d'utiliser un casque audio.

Pluvier guignard

Pluvier guignard, dunes de Keremma, Finistère - 18 septembre 2021 © Didier Sallé

dernière mise à jour : 7 janvier 2022