Sorbier des oiseaux

Conseil Biodiversité
Partager :
Sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia)

Sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia) © Nicolas Macaire LPO

Description

  • Arbuste peu élevé, à la cime arrondie.
  • Feuilles : composées (dans le genre de celles du frêne), avec des folioles dentelés, et ovales.
  • Fleurs : blanc crème, en large corymbes.
  • Fruits : très nombreux fruits rouges un peu plus grand qu’un petit pois (baies appelées sorbes) se colorent dès juillet et persistent sur l’arbre jusqu’en décembre. >Les baies font le régal des oiseaux, en particulier des grives et des fauvettes.

Distribution

  • Espèce très courante dans toute l’Europe du Nord, ainsi qu’en Asie, en Sibérie et au Japon. Peu présente dans l’Ouest de la France et en région méditerranéenne.
  • Présent dans toute l’Europe jusqu’en Islande ; Asie occidentale et boréale ; Japon.

Habitat

  • Bois des montagnes.
  • Sol : se plait en tout sol avec une préférence pour un sol siliceux et en montagne.
  • Exposition : Préfère les espaces clairs où il peut bénéficier d’un maximum de lumière.

Ecologie

  • Floraison : mai-juillet
  • Fructification : septembre

Usage

  • Cultivé comme arbre d’ornement ; les fruits, recherchés des oiseaux, sont employés par les oiseleurs pour appâter leurs pièges.

Espèce voisine

  • Le sorbier des oiseleurs est un cousin du cormier, appelé également Sorbier domestique Sorbus domestica. C’est un arbre de la famille des Rosaceae.
    Il donne des fruits appelés cormes ressemblant à de petites poires.

Statut

Pas de statut de protection connu.