Effarouchement des oiseaux

Conseil Biodiversité
Partager :

L'effarouchement a pour but de faire fuir les oiseaux considérés indésirables par certains. Sont principalement concernées les espèces classées susceptibles d'occasionner des dégâts (anciennement appelées "nuisibles" et surnommées "ESOD"), tels que les corvidés, effarouchés afin de limiter les dégâts qu'ils causent aux cultures agricoles ou dans le milieu urbain ; mais les espèces protégées sont également parfois concernées, à l'image des hirondelles qui sont souvent éloignées pour éviter des salissures.

Cette fiche ne porte que sur les techniques d'effarouchement problématiques d'un point de vue sanitaire, éthique, ou encore juridique. Elle laisse de côté les techniques inoffensives pour les oiseaux, néanmoins efficaces, telles que les ballons imitant des prédateurs.