Fuligule milouin (Aythya ferina) - Crédit photo : F. CahezFuligule milouin (Aythya ferina) - Crédit photo : F. Cahez

La liste rouge des oiseaux d’Europe, publiée en 2015, a été réalisée par BirdLife International avec la collaboration de The European Bird Census Council, Wetlands International. Basée sur les critères de l’UICN, cette liste compile les dernières informations disponibles à ce jour relatives à la taille, aux tendances et à la distribution de 530 espèces d’oiseaux sauvages présentes de manière régulière en Europe. Elle identifie l’état de conservation des espèces présentes sur l’ensemble du continent européen[1] mais aussi dans l’ensemble des États membres[2] de l’Union Européenne.

Ce travail, accessible à tous sur Internet, constitue la mise à jour de l'ouvrage Birds in Europe II publié en 2004, avec des compléments dédiés à l'évaluation du statut des oiseaux dans l'Union Européenne.

La liste dresse un constat encore préoccupant de l’état de conservation de l’avifaune : 13% des 533 espèces présentes en Europe sont menacées d’extinction. 10 sont en danger critique (niveau de menace le plus élevé) dont le Puffin des Baléares, le Courlis à bec grêle (possiblement disparu), et le Bruant auréole, 18 sont en danger et 39 sont vulnérables. Dans les seuls États membres de l’Union Européenne ce sont 18% des 451 espèces présentes qui figurent en liste rouge. 11 sont en danger critique, dont l'Oie naine et l'Aigle criard, 16 sont en danger et 55 sont vulnérables.

Environ 10 ans après la précédente évaluation, le pourcentage d’espèces menacées est sensiblement le même. Les oiseaux continuent de décliner en réponse à diverses menaces telles que les changements des pratiques agricoles, la perte et dégradation des habitats, les espèces envahissantes, le braconnage et les changements climatiques grandissants.

En France, le constat est aussi alarmant. La France endosse une forte responsabilité en accueillant régulièrement près de 63% des espèces menacées en Europe. Parmi elles, 14 sont des espèces chassables ! Si l’on se réfère aux 65 espèces en liste rouge de l’Union Européenne présentes en France, 21 sont toujours chassables en France !

Parmi les espèces les plus menacées de notre avifaune, on compte le Puffin des Baléares, le Vautour percnoptère, le Macareux moine, la Barge à queue noire, le Phragmite aquatique, le Gypaète barbu, l’Outarde canepetière, le Vanneau huppé, la Tourterelle des bois, l’Aigle de Bonelli, le Milan royal, le Pinson du Nord, le Chevalier gambette

La mise en œuvre des directives Oiseaux et Habitats est au cœur de la stratégie de l'UE sur la biodiversité. Lorsque ces directives sont correctement appliquées, elles livrent des résultats spectaculaires. Or, actuellement la politique européenne de protection de la nature souffre à la fois d'un manque de financement et son application est jugée de laxiste dans plusieurs états membres, laissant les milieux naturels en proie au développement des infrastructures, la pollution et l'agriculture intensive.

Faut-il rappeler que la valeur de ces directives à travers notamment le maintien des services écosystémiques protégés dans le cadre du réseau Natura 2000, a été estimée entre 200 à 300 milliards d’euros ! En savoir plus

[1] Du Groenland à l’Oural au Nord et des Canaries à Chypre et au Caucase dans le Sud

[2] 27 pays : la Croatie ayant rejoint l’Union Européenne en 2013, elle n’a pas participé à l’exercice national exigé à chaque pays membres d’évaluation des statuts et tendances des espèces d'oiseaux sauvages pour la période 2008-12.

Plus d'informations

Consultez la liste rouge des oiseaux d'Europe

Et les fiches des 530 espèces compilant toutes les données et références utilisées

Partager