Aux racines de la LPO

La Bretagne est le berceau de la LPO.

Celle-ci tire en effet son origine, il y a déjà plus de 100 ans -c'était en 1912- d'un petit groupe d'amoureux de la nature émus des massacres de macareux moines qui se déroulaient alors sur l'île Rouzic, située dans l'archipel des Sept-Îles au large de Trégastel. Et d'une première victoire : il a aussitôt été mis fin aux saccages des macareux, tandis que l'archipel des Sept-Îles devenait, sous l'impulsion de la LPO, la première réserve nationale de France. Elle est toujours réserve, aujourd'hui, gérée par la LPO. 

Pourtant, l'essor de la LPO s'est fait ailleurs, dans d'autres coins de l'hexagone. Ce qui n'empêchait bien sûr pas de nombreux bretons d'adhérer à l'association. La dynamique autour des valeurs de la LPO s'est reconstituée en Bretagne à partir de la fin des années 80, avec la formation d'un premier groupe de bénévoles organisés, autour de Rennes : la « LPO Rennes », devenue rapidement la « LPO Ille-et-Vilaine ». Petit à petit, d'autres groupes de bénévoles LPO se sont formées, ici ou là en Bretagne. Mais c'est bien en Ille-et-Vilaine que la LPO a repris son véritable envol breton, autour d'un salarié, chargé d'études et d'animations naturalistes, mis à la disposition du groupe local par la LPO France

© LPO Bretagne

Aussi, suivant le mouvement engagé à partir du début des années 90 par de nombreux groupes locaux LPO à travers la France, et encouragé par l'association nationale, le Groupe « LPO Ille-et-Vilaine » est devenue une association locale autonome en 2011, aux côtés de laquelle d'autres groupes bretons de bénévoles LPO ont progressivement prospéré. Il ne restait par conséquent plus qu'à franchir le cap de la « régionalisation », jugée quelques années plus tard indispensable par les différents acteurs bretons de l'association pour faire plus fortement encore entendre la voix de la LPO. C'est ainsi qu'est née la LPO Bretagne, sur les fondements de la LPO Ille-et-Vilaine, lors d'une assemblée générale extraordinaire des adhérents bretons de la LPO le 16 février 2019. 

Aujourd'hui, grâce aux femmes et aux hommes qui la composent -4 200 adhérents, 200 bénévoles actifs et 9 salariés- la LPO Bretagne agit partout sur le territoire breton en faveur de la nature et de la biodiversité (mais elle ne gère pas la réserve des Sept-Îles, ni le centre de sauvegarde pour la faune sauvage de l'Île-Grande, qui continuent toujours leurs activités sous l'égide de la LPO France). Et elle est d'ores et déjà devenue, par sa voix et ses actions, l'une des principales associations de protection de la nature en Bretagne. 

dernière mise à jour : 5 novembre 2021