L'été à vol d'oiseau

Agenda nature
Du 1 juillet 2022 au 31 août 2022
Partager :

Pour la troisième édition de sa campagne estivale « l’été à vol d’oiseau », le réseau LPO se mobilise partout en France pour proposer aux juilletistes comme aux aoûtiens de conjuguer vacances et protection de la nature de proximité. 

Partir à la rencontre de la nature sauvage est un loisir de plus en plus populaire. Inutile pourtant de traverser la planète à grand renfort d’émissions carbone pour retrouver des grands espaces et s’émerveiller devant la beauté du vivant. La France est d’une richesse exceptionnelle et possède une incroyable diversité d’habitats et d’espèces sauvages, qu’il convient de préserver.

Fous de Bassan et tampon "l'été à vol d'oiseau"
Lieu : Dans toute la France
Réservation : Non
Prix : Gratuit

Mieux connaître pour mieux protéger

Grâce à son réseau d’associations locales autonomes présentes dans toutes les régions de métropole, la LPO propose de nombreuses animations encadrées par des experts naturalistes. Ces passionnés vous emmènent à la découverte des espaces naturels les plus remarquables de l’hexagone. Partez par exemple à la rencontre des sternes des bords de Loire, des rapaces nocturnes de la Vienne, des chauves-souris de l’Aveyron, des papillons de Dordogne, des fous de Bassan de Bretagne, des cigognes de Charente-Maritime, des lézards de Bourgogne Franche-Comté, etc.

La LPO gère également pour le compte de l’Etat 26 réserves naturelles nationales et régionales ouvertes au public, telles que celles des Sept-Îles (Côte d’Armor) ou de Lilleau des Niges sur l’île de Ré. Nous vous y attendons !

Attention, on marche sur des œufs !

En ce début d’été, gravelots, mouettes, goélands et autres oiseaux du bord de mer terminent leur période de reproduction. Beaucoup de jeunes oisillons commencent à déambuler en dehors du nid en attendant de prendre leur envol. L’afflux de vacanciers sur le littoral est susceptible de les mettre en danger et nous vous recommandons de respecter quelques précautions d’usage.  

La randonnée pédestre, le VTT, l’escalade, le kayak, le parapente ou les sports de plage figurent parmi les activités sportives les plus prisées au cours de l’été, motivées par la quête de détente et le désir d’être en contact avec la nature. En revanche, ces sports, qu’ils soient fédérés par des clubs ou non, peuvent avoir un impact avéré sur la faune sauvage, en particulier sur certaines espèces très sensibles au dérangement. Consultez les conseils pratiques du programme Biodiv’Sport de la LPO pour les pratiquer sans risque pour l’environnement ! 

Photographie responsable

La multiplication des plateformes de partage et l’accès à du matériel performant moins onéreux qu’autrefois entraine un fort engouement pour la photographie animalière. Cette pratique n’est toutefois pas anodine et susceptible d’avoir des effets négatifs pour la faune et la flore. En partenariat avec l’association Camera Natura et le magazine Image & Nature, la LPO a engagé une réflexion sur le rôle et la démarche des photographes naturalistes à l’heure de l’effondrement de la biodiversité et du dérèglement climatique. Cette réflexion a abouti à la rédaction d’un manifeste pour une pratique éthique de la photographie de nature, dont l’ensemble des pratiquants professionnels et amateurs sont invités à respecter et promouvoir. Et si vous en profitiez pour tentez votre chance au concours de la photo d’oiseau de l’année ?

Devoirs de vacances

La trêve estivale peut aussi offrir la possibilité de prendre le temps d’en apprendre davantage sur la nature et les moyens de la protéger. Mis en ligne il y a 4 ans, le MOOC Ornitho a déjà permis à des centaines d’amoureux des oiseaux de se former à l’ornithologie. Pourquoi pas vous ?

Pour aller plus loin et s’engager concrètement en faveur de la nature, le réseau LPO est constamment à la recherche de bénévoles motivés pour effectuer des suivis de populations, acheminer des animaux blessés vers les centres de soins ou participer à des chantiers nature. Consultez les missions proposées !

Et pour ceux qui restent chez eux pendant l’été, c’est l’occasion de transformer son jardin ou son balcon pour y favoriser l’accueil de la biodiversité en l’inscrivant au programme Refuges LPO !

Bon été à tous !