Cohabiter avec les pics

Conseil Biodiversité
Partager :

Les pics sont répandus sur tous les continents excepté l'Australie et l'Antarctique. Ils sont également absents de plusieurs îles (Islande, Irlande...) et archipels. Il existe près de 200 espèces de pics dans le monde parmi lesquelles 8 habitent en France. Les 3 plus communs sont les pics épeiche, épeichette et vert. Les pics mar, cendré et noir sont plutôt inféodés aux grands massifs forestiers. Les pics tridactyle et à dos blanc sont très localisés en France.

Pic vert (Picus viridis) © Kevin Broquereau

Dans le cas d'effarouchement et selon l’article L. 411-2 du Code de l’environnement, une dérogation peut être délivrée par arrêté préfectoral. Cette dérogation est délivrée si aucune autre solution alternative n’est satisfaisante et si l’effarouchement ne nuit pas à l’espèce. Sans cette dérogation, la personne qui perturbe intentionnellement les pics s'expose à une contravention de 750 euros (Art. R415-1 du Code de l’environnement). La perturbation intentionnelle des espèces protégées est définie notamment dans l’arrêté du 29/10/2009.

Il arrive que les pics s’attaquent aux volets, aux façades de maisons ou de bâtiments. Parfois les pics peuvent s'attaquer aux maisons en creusant des cavités dans les volets et même les charpentes et les façades. En quelques jours, vous pouvez découvrir des trous de la grosseur d'un poing...

Pour plus d’informations et pour vous aider à régler les problèmes que vous pourriez rencontrer, téléchargez la fiche médiation sur les pics en bas de page.