Le Voyage d’un Fou de Bassan

Actualité

Au mois de septembre 2022, lors d’une balade sur le littoral du Pas-de-Calais, une promeneuse avait fait la triste découverte d’un Fou de Bassan décédé.

Fou de bassan en vol

© Simon Guegaden

Il avait sûrement été emporté par l’épidémie de grippe aviaire, malheureusement encore présente sur notre territoire et sur une bonne partie de l’Europe à l’heure actuelle.

Cet oiseau était bagué et cela signifie donc qu’il faisait l’objet de suivi de la part du Muséum National d’Histoires Naturelles (MNHN).

Lors de l’appel de la découvreuse, nous lui avions demandé le maximum d’informations afin d’en savoir plus sur cet individu : n° de bague, photos, localisation, date de la découverte et circonstances puis, nous avions transmises toutes ces données au Muséum.

Toutes ces informations sont extrêmement utiles puisqu’elles permettent d’étudier les déplacements, les comportements et la longévité de l’animal.

Un retour surprenant, malgré les tristes circonstances, nous est parvenu nous indiquant que le Fou de Bassan avait été bagué à 315 km de son lieu de découverte, lorsqu’il était poussin, sur l’île Alderney située dans la Manche (entre les côtes françaises et la Grande-Bretagne) en juin 2002 ! Ce qui fait, que cet individu était âgé de plus de 20 ans lorsqu’il a été retrouvé sur la plage du Pas-de-Calais. Vingt ans, deux mois et six jours pour être exact…

Incroyablement fou non ?

Cela prouve l’importance de nous signaler et de nous transmettre les informations lorsque vous rencontrez un animal sauvage bagué, vivant ou non. Désormais vous ne regarderez plus les Fous de Bassan de la même manière.