Le Martinet noir : oiseau de l'année dans le Grand Est

Actualité

Tous les ans, la LPO Grand Est choisi un « oiseau de l'année ».

Après le grèbe huppé en 2019, la cigogne blanche en 2021 (2020 ayant été une année « blanche » en raison de la crise sanitaire), c'est le martinet noir qui vous est proposé en 2022 pour cet inventaire participatif.

A vos jumelles, à vos carnets !

couverture du dépliant « Martinet noir : oiseau de l'année 2022 »

Pourquoi un oiseau de l’année ?

Il s’agit de mettre à l’honneur une espèce, d’encourager tous les observateurs à communiquer leurs observations, et surtout d’obtenir une estimation plus précise des populations présentes dans notre région grâce à des comptages réguliers.

Pourquoi le martinet noir ?

Visiteur d'été des villes et villages, le martinet est aussi attendu à son retour de migration que l'hirondelle, avec laquelle il est souvent confondu. Ce suivi permettra d'apprendre à distinguer les différentes espèces de voltigeurs de nos milieux urbains.

Comment participer à l’enquête ?

Tout le monde peut participer ! Il suffit de transmettre ses observations sur les bases de données régionales. Il est aussi possible de s’impliquer davantage en se portant volontaire pour faire un suivi précis des nicheurs, en se mettant en contact avec les responsables départementaux ou locaux (voir plaquette téléchargeable en bas de page).

Protocole de comptage du Martinet noir

Nous suggérons de réaliser au moins 3 sorties par commune : la première mi-mai ou fin mai, la seconde mi-juin et une troisième début ou mi-juillet, en fonction des possibilités de chacun. Au cours de chaque sortie, il faudra être attentif aux martinets en vol et à leurs cris, repérer peut-être des sites de nidification, noter les rondes bruyantes d’adultes auxquelles se joignent les immatures non nicheurs, la durée de la sortie sera en fonction de la taille de la commune et des sites favorables à l’espèce.

Dans une commune, il convient de prospecter en priorité les quartiers historiques avec des hautes bâtisses, souvent l’église, parfois la mairie et d’autres bâtiments remarquables. Les sorties se feront de préférence le matin ou en soirée, par temps calme sans vent ni pluie. Une suggestion : réaliser les prospections en vélo : on peut s’arrêter à tout moment, on écoute… et on progresse plus vite qu’en marchant !

Pour participer 

Concrètement, il est nécessaire de s’inscrire afin d’éviter que plusieurs observateurs prospectent les mêmes sites, sauf si c’est intentionnel…

Le fichier ci-dessous contient deux tableaux.

Consulter le fichier

Le premier permet de s’inscrire avec le nom et le prénom du participant, son adresse mail et sa commune de résidence ;

Le second permet de se réserver les communes disponibles ; si vous choisissez une commune déjà réservée, un surlignage en orange apparaît sur la commune mentionnée dans les deux cas. Dans ce cas, inscrivez-vous en second observateur et contactez l’autre personne pour vous partager la commune ou les prospections

Toutes les observations de martinet ou d’autres espèces sont à saisir sur votre site « faune » habituel, éventuellement en utilisant l’application NaturaList si vous en avez l’habitude.

Nous transmettrons au courant de l’été aux personnes inscrites un tableau de synthèse très simple à remplir en indiquant la présence ou l’absence de l’espèce et la classe d’abondance retenue, pour la commune ou le quartier de la grande ville.

Classe 0 : espèce absente comme nicheuse potentielle dans la commune
Classe 1 : la population est estimée entre 1 et 10 individus
Classe 2 : la population est estimée entre 10 et 50 individus
Classe 3 : la population est estimée entre 50 et 100 individus
Classe 4 : la population est estimée à plus de 100 individus
Par ailleurs, soyez attentif à d’éventuelles nidifications arboricoles ou rupestres et renseignez les précisément lors de la saisie sur « faune ». Tout suivi plus poussé sur les sites de reproduction, l’utilisation de nichoirs, la phénologie et réussite des reproductions, etc. est bien sûr encouragé !

Notez aussi précisément toutes les observations de martinet à ventre blanc et informez le responsable régional pour toute découverte hors des sites connus.

Et nous mettons un outil cartographique à votre disposition : https://www.faune-lorraine.org

Sur une carte géoportail hébergée sur les sites Visionature, vous trouverez les contours des communes.

Et sur google maps, vous trouverez les contours IRIS des quartiers des 5 grandes villes (Metz, Mulhouse, Nancy, Reims, Strasbourg).

On peut agrandir les cartes en cliquant sur les icones idoines en bas à droit pour géoportail et en haut à droite pour google pour les ouvrir en grand dans une autre fenêtre. Dans tous les cas il y a toujours un petit temps de chargement.

Les cartes sont aussi accessibles depuis son smartphone, pour se géolocaliser c’est pratique sur le terrain…Avec la google carte c’est un peu plus pratique.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question sur l’enquête !

Pour l’Alsace : Yves Muller 
Pour la Champagne-Ardenne : Patrick Orry
Pour la Lorraine : Jean-Yves Moitrot

Et pour toute question technique (tableau des inscriptions et des communes), vous pouvez contacter un(e) salarié(e) de LPO Grand Est :

Paul Mischler
Nicolas Hoffmann
Margaux Kriegel

Documents à télécharger

Dépliant enquête martinet LPO Alsace PDF - 1 MB