Crédit photo : LPO PACACrédit photo : LPO PACAAttirés par les petits mammifères qui fréquentent souvent les bords de routes, de nombreux rapaces diurnes et nocturnes sont victimes de collisions avec des voitures.

En respectant les limitations et en adaptant leur vitesse, les automobilistes peuvent éviter les chocs avec les oiseaux. La réduction des accidents passe également par la mise en œuvre d’ouvrages (passages spécifiques pour la faune) qui contribuent, en limitant statistiquement les accidents, à rétablir les échanges vitaux entre les populations.

Partager