Aires éducatives

Sensibiliser les élèves et approfondir la connaissance de la biodiversité en milieu scolaire

Aires éducatives

Sensibiliser les élèves et approfondir la connaissance de la biodiversité en milieu scolaire

Une aire éducative est un petit territoire naturel géré de manière participative par les élèves d’une école, d'un collège ou d'un lycée. Encadrés par leurs enseignants et une structure de l’éducation à l’environnement, les élèves se réunissent sous la forme d’un « conseil des enfants » et prennent toutes les décisions concernant leur aire éducative.

Ce projet éco-citoyen s'inscrit pleinement dans la dynamique de l'enseignement scolaire. Il s'adresse aux classes de CE2, de cycle 3 (CM1, CM2, 6e), 4 (5e, 4e, 3e) et de lycées.

Le concept est porté en France par l’Office Français pour la biodiversité (OFB). Une aire éducative peut être marine ou terrestre : on parle alors d’AME (aire marine éducative) ou d’ATE (aire terrestre éducative).

Les grands objectifs des aires éducatives :

  • Former les plus jeunes à l’éco-citoyenneté et au développement durable
  • Reconnecter les élèves à la nature et à leur territoire
  • Favoriser le dialogue entre les élèves et les acteurs de la nature (usagers, acteurs économiques, gestionnaires d’espaces naturels…).

Le projet pédagogique

Une aire éducative se développe tout au long de l’année scolaire et a vocation à durer sur le long terme. Sa mise en place nécessite au préalable 3 étapes :

  • Identifier une structure (« Le référent ») qui peut accompagner le projet : structure de la sphère de l'éducation à l’environnement, gestionnaire d’espaces naturels, collectivités,…
  • Se rapprocher de la commune pour l’informer du projet et la questionner sur des sites d’accueil potentiels de l’aire éducative (le choix final revient aux élèves)
  • Évaluer le coût du projet avec le référent afin de lancer des demandes de financement

La zone de l'aire éducative ne doit pas nécessairement se trouver dans un espace protégé, elle doit être située sur la commune, à proximité de l'école. Les milieux peuvent être très variés et se trouver à la campagne, à la mer, à la montagne ou en ville (plage, zone humide, parc urbain, forêt, terrain vague, rivière,...).

L’enseignant, avec le soutien de la structure référente, amène les élèves à construire leur projet d’aire, en suivant les étapes du guide méthodologique et autres outils développés par l’OFB.

Plus d’informations : https://ofb.gouv.fr/aires-educatives

La LPO, avec son réseau Éducation, s’investit dans ce projet en se positionnant comme référent afin d’accompagner les enseignants souhaitant mettre en place une aire éducative avec leur classe.

Quelques exemples LPO

La LPO Auvergne-Rhône-Alpes, délégation territoriale de la Loire, a collaboré avec 4 classes de CM1/CM2 de l’École élémentaire Rosa Parks à St Etienne, sur l’année scolaire 2020/2021.

Après avoir découvert le parc urbain Montferré La Cotonne et sa biodiversité au travers de plusieurs sorties au fil de saisons, les élèves ont choisi de faire découvrir, par tous les moyens à leur portée, les richesses du site aux habitants du quartier. Pour cela, ils ont créé une exposition.

Séances en classe, travail de restitution pour l’exposition - LPO AURA

La LPO Anjou a collaboré avec la classe de CM1/CM2 de l’École élémentaire Voltaire à Angers, sur l’année scolaire 2020/2021.

Après avoir découvert la partie ouest du parc Hébert de la Rousselière et sa biodiversité au travers de plusieurs sorties, les élèves ont choisi d’opérer une mission nettoyage en débarrassant les lieux des déchets trouvés au sol.

Séance de ramassage des déchets du parc Hébert de la Rousselière -LPO Anjou

Suivez l’avancement du projet sur la page Facebook de la LPO Anjou.

 

dernière mise à jour : 29 novembre 2023