PNA en faveur du Milan Royal

Milan Royal © Bruno Berthémy

Plan national de restauration (2003-2007)

Dans le cadre des engagements internationaux de la France, le ministère chargé de l’environnement a élaboré des plans d’actions pour la conservation de la biodiversité. L’objectif général de ces plans est d’améliorer les connaissances en vue d’une meilleure conservation des espèces menacées de la faune et de la flore. Les plans de restauration sont la continuité de cette démarche. Ils sont mis en œuvre pour des espèces dont le statut de conservation est défavorable. Le choix des espèces repose sur les critères suivants : caractère menacé aux niveaux national et européen et responsabilité patrimoniale de la France.
Face aux effondrements des populations de milans royaux en France mais également dans le reste de l’Europe, la LPO lance dès 1999 un appel alarmant sur la situation critique de l’espèce. Un groupe de travail se constitue aussitôt sous l’égide du ministère en charge de l’environnement. S’en suit une commande par le ministère de la rédaction d’un plan national de restauration et le lancement d’une enquête sur son statut en Europe.

Rédigé par la LPO et validé par le Conseil national de protection de la nature en 2002, ce plan d’action a été établi pour 5 ans (2003-2007) et a eu pour objectif général de stopper le déclin des effectifs français et de restaurer les populations. Cet objectif s'est décliné en 5 objectifs spécifiques et 11 actions. Pour en savoir plus, cliquez ici (fiche 2 du cahier technique).

Achevé en 2007, ce plan a fait l’objet d’un bilan et d’une évaluation. Au vu des conclusions, la mise en place d’un second plan d’action a été actée par le Ministère en charge de l’Environnement. Sa rédaction a été confiée, en 2012, à la LPO Mission rapaces, la LPO Auvergne et la LPO Champagne-Ardenne. Durant la période de transition, les actions du premier plan ont été poursuivies.

Second Plan national d'actions (2018-2027)

Fin 2017, un second plan national d'actions en faveur du Milan royal a été validé par le Ministère de la transition écologique et solidaire et la DREAL Grand Est. Lancé pour 10 ans (2018-2027), il a pour double objectif de consolider les noyaux de population existants et de retrouver une population viable à l’échelle de l’aire de répartition indiquée par l’atlas des oiseaux nicheurs de 1994.

Ce plan d'actions comprend les six objectifs spécifiques suivants :

  • favoriser la prise en compte du plan d’actions dans les politiques publiques
  • améliorer les connaissance
  • maintenir, améliorer et restaurer l’habitat – Étendre l’aire de répartition
  • réduire la mortalité
  • favoriser l’acceptation locale. 
  • coordonner le plan et diffuser les connaissances et les pratiques

Ces derniers se déclinent en 19 actions à mettre en oeuvre, chacune d’entre elles faisant l’objet d’une fiche descriptive.
Le dossier du PNA et la plaquette de présentation sont téléchargeables en bas de page.

La coordination technique de ce PNA est assurée par la DREAL Grand Est qui a désigné la LPO comme animatrice du plan.

 

Sources : 

Encadré : https://www.ecologie.gouv.fr/plans-nationaux-dactions-en-faveur-des-especes-menacees

Texte : http://rapaces.lpo.fr/milan-royal/suivi-et-conservation

dernière mise à jour : 15 juillet 2021

Documents à télécharger

PNA en faveur du Milan Royal PDF - 4 MB
Plaquette de présentation du PNA en faveur du Milan Royal PDF - 3 MB