Tourterelle turque

Conseil Biodiversité
Tourterelle turque (Streptopelia decaocto)

Tourterelle turque (Streptopelia decaocto) © Pixabay

Description

  • Longueur : 31-34 cm
  • Envergure : 48-56 cm
  • Poids : 150 à 225 g
  • Longévité : 14 ans
  • Survie des adultes : 71 %
    Commune et peu farouche, de taille moyenne (plus petite qu’un pigeon de ville), élancée, assez élégante. Couleur chamois grisâtre et rosé-brun avec une longue queue. Petite zone blanche et noire sur le cou formant un demi collier.

Répartition

Toute l’Europe sauf l’Islande. Sédentaire. A colonisé toute l’Europe en provenance d’Asie mineure (Turquie), mais maintenant en régression dans le nord et l’ouest de l’Europe. Souvent troupes en hiver.

Expansion de l’aire de répartition

  • La tourterelle turque est une espèce anthropophile et a toujours été associée aux établissements humains.
  • L’expansion de cette espèce depuis l’Asie Mineure vers l’Europe de l’ouest, au début du siècle, reste inexpliquée. À partir des Balkans, elle a envahi le reste du continent il y a une soixantaine d’années. Elle est arrivée en Suisse en 1948, en France en 1950, en Belgique en 1952 et au Luxembourg en 1956.

Habitat

  • Parcs, jardins, Villes, banlieues et villages, exploitations agricoles.
  • La tourterelle turque évite la montagne.

Biologie, reproduction

  • Nid : le plus souvent dans un arbre, quelquefois sur un bâtiment. Le mâle collecte les matériaux du nid et la femelle construit une plate-forme composée de branches, d’herbe et de racines.
  • Période de nidification : février à novembre.
  • Nombre de couvaisons : deux ou trois, parfois quatre ou cinq, voir six pontes.
  • Nombre d’œufs : 2 œufs blancs
  • Incubation : 14 à 18 jours (couple, femelle la nuit)
  • Envol des jeunes : 17 jours
  • Emancipation : 1 semaine après
  • Plumage juvénile : 2 à 3 mois
  • Première nidification : 1 an

Nourriture

  • Espèce granivore : la tourterelle turque prélève des petites graines, et se nourrit souvent dans les surplus de ferme.
  • Dans les parcs et les jardins, elle se nourrit également de baies, de bourgeons et de jeunes feuilles et, plus rarement, des chenilles ou de mollusques.

Statut

Espèce considérée chassable.

 

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche espèce de l'Observatoire des Oiseaux des Jardins ci-dessous.