Bourdon terrestre

Conseil Biodiversité
Partager :
Bourdon terrestre

Bourdon terrestre (Bombus terrestris) © Vincent Albouy

Description

  • Taille : 11-23 mm (25 mm)
  • Corps très poilu.
  • Il est noir avec une bande jaune sur le thorax et une autre sur l’ abdomen dont le bout est blanc.

Répartition

Toute l’Europe : c’est le bourdon le plus commun en Europe.

Habitat

Plaine et moyenne montagne.

Biologie, reproduction

Le bourdon forme un nid dans la terre jusqu’à 1,5 m de profondeur. Il peut nicher dans les trous du sol, des tas de bois ou d’anciens terriers. Le nid est tapissé de feuilles, d’herbes et de mousse. Une colonie peut compter plus de 500 individus.
Chaque année, les jeunes reines fécondées parvenues à l’état adulte, après avoir hivernées, construisent un nouveau nid et approvisionnent celui-ci en miel mêlé de pollen. Elles pondent sur ce miel.

Les œufs éclosent trois à cinq jours plus tard.

Les jeunes larves s’alimentent grâce au miel durant une semaine, puis elles se transforment en nymphe. Les adultes sortent des cocons au bout 14 jours. Ce sont des femelles stériles.
A la fin de l’été, les œufs donnent naissance à des mâles et des femelles fertiles. Ces larves sont nourries par les femelles stériles.

Une fois adultes, les mâles et les femelles fertiles s’accouplent. Seules les femelles fécondées passent l’hiver. Le reste de la colonie meurt.

Nourriture

Excellents pollinisateurs, ils se nourrissent de nectar et de pollen.

Statut

Pas de statut de protection connu.