Faut-il donner à manger aux hérissons ?

Conseil Biodiversité

En raison du manque de données scientifiques précises et du statut de protection des hérissons, la LPO ne préconise pas leur nourrissage par les particuliers.

Hérisson d'Europe mangeant des croquettes dans une assiette

Hérisson d'Europe © Alexas_Fotos (Pixabay)

Insectes et mollusques sont ses plats favoris

Le Hérisson d'Europe est un animal sauvage qui est en capacité de trouver sa nourriture par ses propres moyens. Toutefois, pour aider le Hérisson à répondre à ce besoin vital, chacun peut adopter des pratiques écologiques de jardinage qui favoriseront la disponibilité des insectes et des limaces, ses proies naturelles.

Pour cela, il est impératif de bannir l’utilisation des pesticides et granulés anti-limaces qui tuent les proies naturelles du hérisson et risquent de l’empoisonner lorsqu’il consomme des insectes ou des limaces intoxiqués. De plus, le nourrissage peut favoriser le contact humain et engendrer l’imprégnation, voire la domestication de l’animal qui ne sera alors plus en capacité d’avoir un comportement social conforme à celui de son espèce.

De nombreuses personnes proposent du pain et/ou du lait aux hérissons. Il est important de rappeler que, même si les hérissons en raffolent, ces aliments peu digestes peuvent leur provoquer des diarrhées mortelles. Il est donc important de bannir cette pratique de vos jardins.

Enfin, nous vous encourageons à leur laisser une petite gamelle d’eau peu profonde à disposition, en particulier en période estivale. En plus de profiter aux hérissons, elle pourra servir de point d’eau pour de nombreux visiteurs des jardins (oiseaux, insectes, petits mammifères…).