Espèces susceptibles d'occasionner des dégâts

Conseil Biodiversité

Ceux des animaux que l’on surnommait auparavant les « nuisibles » ou désormais « les espèces susceptibles de causer des dégâts » ("ESOD") depuis la loi Biodiversité de 2016, connaissent un régime plus souple quant à leur destruction par tir ou piégeage que le régime applicable aux "espèces chassables". Cette fiche précise les modalités de classement et ses conséquences juridiques.