Cet accord a pour objectif de mettre en place des actions communes en faveur de la biodiversité à l’échelle nationale par l’intermédiaire du programme de jardins écologiques de la LPO.

Crédit photo : F. Pellier / Ministère de l’IntérieurCrédit photo : F. Pellier / Ministère de l’Intérieur

Un programme d’actions entre la LPO et le Ministère de l’Intérieur a été signé le 1er juillet 2019 pour une durée de 5 ans. Il vise à mettre en œuvre :

  • La démarche Refuge LPO « collectivité-entreprise » sur des sites du ministère afin de mettre en place des actions concrètes de protection de la biodiversité en accompagnant les agents dans la gestion écologique de leurs espaces verts.
  • L’objectif est de transformer 2 sites chaque année, soit 10 Refuges sur la période du contrat. La démarche Refuge LPO « Etablissement » sur les lieux de vies des personnels. Le Ministère s’engage à identifier 50 casernes pour y créer des Refuges LPO de ce type d’ici 2024.

Agir pour la nature de proximité

Panneau Refuge LPO - Crédit photo : Nicolas Macaire / LPOPanneau Refuge LPO - Crédit photo : Nicolas Macaire / LPODes actions de sensibilisation et de pédagogie sur le thème de la biodiversité seront également menées à destination du grand public et des personnels. La LPO pourra ainsi tenir des conférences, animer des ateliers de constructions de nichoirs, organiser des sorties natures…

Ce programme d’actions concernera par exemple la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale à Issy Les Moulineaux (92), l’Ecole de Gendarmerie de Rochefort (17) ou encore les espaces verts de certaines préfectures françaises, qui devront alors respecter la charte de bonnes pratiques des Refuges LPO:

  • Supprimer les produits phytosanitaires
  • Interdire la chasse sur le site
  • Aménager le site pour y accueillir la faune et la flore sauvage
  • Préserver les ressources naturelles

Un Refuge LPO est un terrain public ou privé sur lequel le propriétaire s’engage à protéger la nature de proximité. Créé en 1921 par la LPO, le programme Refuges LPO est le 1er réseau national de jardins écologiques en France avec plus de 26 000 participants.

Partager