Membre fondateur du Comité de Liaison des Associations de Protection Animale et Vétérinaires (CLAPAV), la LPO s’associe à la campagne de sensibilisation d’I-CAD, gestionnaire du fichier national d’identification des carnivores domestiques, afin d’inciter les propriétaires de chats à faire identifier et stériliser leur animal domestique. 

 capture decran 2020 05 27 09.32.11

L’identification et la stérilisation des chats domestiques ont une portée fondamentale dans les domaines de la santé, de l’environnement et du bien-être animal. 

Les chats sont des êtres sensibles, doués d’émotions, ressentant la douleur et le plaisir, la peur, la colère, la frustration, etc. Dotés d’une mémoire exceptionnelle leur permettant d’agir en fonction de leurs expériences, ils doivent être protégés contre toute souffrance, l’abandon, l’absence de soins et de prévention des maladies, la maltraitance. La prolifération des chats abandonnés dans la nature engendre également une prédation importante sur la petite faune sauvage, qu’il convient de limiter. 

Identification : le meilleur signe de reconnaissance                  

Obligatoire en France à partir de 7 mois pour les chats (et de 4 mois pour les chiens), l’identification se pratique le plus souvent par insertion indolore d’une puce électronique sous la peau chez un vétérinaire. 

Première étape d’une démarche responsable et protectrice, l’identification permet de prouver l’existence de l’animal, ses origines, d’attester des soins qu’il a reçus ou des informations qui le concernent. Ces éléments complètent la traçabilité, par ailleurs indispensable en cas de cession, de perte ou de vol de l’animal. L’identification est le seul moyen fiable et officiel de prouver les caractéristiques de l’animal et d’affirmer le lien entre celui-ci et son maitre.

Bien que la population des chats identifiés a augmenté de près de 10% en 3 ans, environ la moitié ne l’est toujours pas. L’enjeu est majeur : un chat non identifié ne reste en fourrière que le temps légal de 8 jours ouvrés. Ensuite, au mieux il est placé par une association de protection animale mais lorsque les capacités d’hébergement sont dépassées, les chats perdus non identifiés peuvent être euthanasiés.

Crée en 2012, le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques géré par la société I-CAD est aujourd’hui la plus importante base de données européenne relatives aux animaux de compagnie et la seule à disposer des informations complètes relatives à leur identification sur le territoire français (puces électroniques et tatouages)

Plus d’informations sur l’identification 

Stérilisation : un acte de protection responsable

Il est recommandé de faire stériliser les chats avant leur puberté, qui survient dès l’âge de 4 mois. La stérilisation permet de limiter les abandons liés aux naissances non souhaitées, les fugues, les maladies infectieuses, les tumeurs et leur cortège de souffrances. Elle permet également de réduire la divagation et ses conséquences néfastes pour la biodiversité.

En outre, les chats stérilisés voit leur espérance de vie presque doubler, ne délimitent plus leur territoire par des urines malodorantes, ne miaulent plus en pleine nuit, ne se bagarrent plus et ne contractent plus de maladies infectieuses comme le FIV (Virus de l’Immunodéficience Féline ou « sida » des chats).

Un couple de chats peut engendrer la naissance de 20000 chatons en à peine 4 ans ! Une telle prolifération des chats errants et le fait qu’il ne soit plus alimenté par la main humaine ont un impact considérable sur la petite faune sauvage, et constituent également une réelle source de souffrance pour les animaux eux-mêmes (faim, maladies, accidents, pièges...). Ce sont par ailleurs autant d‘animaux qui ne bénéficient pas de l’attention d’un maitre bienveillant.

Plus d’informations sur la stérilisation 

Découvrez d’autres solutions pour limiter la prédation du chat domestique : https://www.lpo.fr/les-causes-de-detresse/predation-du-chat-domestique

capture decran 2020 06 05 14.16.07 

 

 

 

Partager