Grive Mauvis (Turdus iliacus) - Crédit photo : Frans PelsmaekersGrive Mauvis (Turdus iliacus) - Crédit photo : Frans Pelsmaekers

Chère amie, Cher ami,

La France est le pays européen qui laisse chasser le plus grand nombre d’oiseaux, et pendant la plus longue période dans l’année. Sur les 64 espèces d’oiseaux chassables en métropole, 20 sont en danger, comme en témoigne leur inscription sur les listes rouges de l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN). Cet été encore, malgré les avertissements de la LPO, la ministre de la transition écologique et solidaire a autorisé la destruction de 6 000 Courlis cendrés et de 18 000 Tourterelles des bois, ainsi que de 17 autres espèces en danger sans limitation de nombre. Seule la Barge à queue noire a bénéficié d’un moratoire.

À l’heure où la biodiversité s’effondre, quelle est donc l’impérieuse nécessité qui conduit le gouvernement français à continuer d’autoriser la chasse d’oiseaux en mauvais état de conservation ? Comment la France, qui prétend donner l’exemple au reste du monde, qui va accueillir le Congrès mondial de l’UICN à Marseille en juin 2020, et qui veut entrainer les autres pays vers la 15ème conférence pour la biodiversité en 2020 en Chine, peut-elle prendre de telles décisions mortifères sur son propre territoire ? Pourquoi la France s’assoit sur ses propres engagements internationaux, sur l’avis des scientifiques et sur celui d‘une large majorité de nos concitoyens ?

La LPO a déjà obtenu l’ouverture d’une infraction contre la France de la part de la Commission Européenne pour non-respect de la Directive sur les oiseaux. Plus déterminée que jamais elle compte renforcer son combat pour obtenir la fin de la chasse des oiseaux en danger !

C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de soutenir financièrement la LPO pour qu’elle puisse développer encore davantage ses actions de protection de la faune sauvage en danger.

Votre soutien nous est indispensable.

Toutes nos équipes s’associent à moi pour vous exprimer notre reconnaissance.

emailingsignature abdseul

 

 

 

 

JE FAIS UN DON

emailingsignature cartebancaire emailingsignature paypal

 

 

Un grand merci pour votre soutien
Chaque don compte !

Quel que soit le montant de votre don, votre geste aidera à protéger notre patrimoine naturel et stopper la chasse d’espèces en danger ! Grâce à vous, la LPO pourra poursuivre ses combats et lutter contre les abus et dérives de la chasse :

  • faire retirer de la liste des espèces chassables celles en mauvais été de conservation
  • intenter des actions en justice et s’interposer devants les contrevenants
  • sensibiliser et mobiliser le plus grand nombre de personnes

Pour plus d'informations,
téléchargez la plaquette de l'appel à dons


Suivez toutes nos actions sur notre site : www.lpo.fr

Vous pouvez également choisir de faire votre don :

  • Par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h au 05 16 65 30 39 (règlement par carte bancaire uniquement)

  • Par courrier : votre chèque, libellé à l’ordre de la LPO, est à envoyer directement à notre siège social à l’adresse suivante (veuillez préciser au dos du chèque « Stop chasse oiseaux en déclin ») : LPO - 8, rue du Dr Pujos - CS 90263 - 17305 Rochefort Cedex

  • Votre déduction fiscale

  • En faisant un don à la LPO, vous bénéficiez d’une déduction d’impôt de 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable. La LPO vous adresse un reçu fiscal en début d’année. Ainsi, si vous êtes imposable, un don de 80 € ne vous coûtera, en réalité que 27,20 € après déduction fiscale.

    Votre soutien en toute confiance

    La LPO, reconnue d’utilité publique, est susceptible d’être contrôlée à tout moment par la Cour des comptes. Chaque année, les comptes sont certifiés par un Commissaire aux comptes. En 2018, 89.6 % des dépenses ont été consacrées à la réalisation de nos missions. Les frais de recherche de fonds privés se sont élevés à 694 k€, soit 3.9 % de notre budget.

    Partager