image donssos

Comment rester indifférent au sort des milliers d’animaux qui, chaque année, sont blessés, affaiblis ou encore maltraités. Pour faire reculer la souffrance et offrir une nouvelle chance aux oiseaux, la LPO a lancé une campagne d’appel à dons pour développer davantage ses capacités d'action, son engagement pour le bien-être animal et soutenir ses centres de sauvegarde.

Un dépliant a été diffusé entre janvier 2013 et juin 2014 par mailing courrier, e-mailing, sur le site internet www.lpo.fr, etc. et par le réseau LPO, les centres de sauvegardes, lors d’animations, de stands, etc. Cette campagne d’appel à dons a permis de recueillir près de 74 000 euros pour 5 actions phares.

Stop au trafic, protégeons les animaux rescapés : « aidez-nous afin que notre projet de centre d’accueil pour recevoir les animaux voie le jour à Marly-le-Roi ! »

Radio de Hibou grand-duc (Bubo bubo) victime d'un tir illégal - crédit photo : Centre UFCS - Le Tichodrome (38) Radio de Hibou grand-duc (Bubo bubo) victime d'un tir illégal - crédit photo : Centre UFCS - Le Tichodrome (38)

En 2014, la LPO a réalisé une étude de faisabilité pour la création d’une structure d’accueil d’animaux en détresse dans les Yvelines. Ce centre pourrait disposer d’une quarantaine pour accueillir les oiseaux issus du trafic illégal et saisis notamment à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Aidez-nous à panser les plaies de la faune sauvage en détresse !

Guillemot de Troïl (Uria aalge) mazouté -Crédit photo : C. GuihardGuillemot de Troïl (Uria aalge) mazouté -Crédit photo : C. Guihard

Cette campagne d’appel à dons a, pour partie, été redistribuée au programme « oiseaux en détresse » et aux centres de sauvegarde LPO assurant ainsi la prise en charge des animaux recueillis (achat de nourriture, médicaments, petits matériels, etc.). En 2014, 9 362 animaux ont été accueillis dans les centres de sauvegarde LPO de la faune sauvage dont plus de 700 mammifères.

Stop ! Interdisons l’empoisonnement des Milans royaux et autres victimes collatérales !

Milan royal (Milvus milvus) empoisonné - Crédit photo : R. RiolsMilan royal (Milvus milvus) empoisonné - Crédit photo : R. Riols

Depuis 2012, la LPO a engagé un contentieux auprès de l’Europe pour dénoncer la protection insuffisante du Milan royal du fait des campagnes de traitements des cultures à la bromadiolone notamment en Auvergne alors que cette espèce fortement menacée fait l’objet d’un plan d’action européen depuis 2010.

Halte au braconnage et aux chasses cruelles !

Trafic de Perroquets gris du Gabon (Psittacus erithacus) - Crédit photo : LPO AlsaceTrafic de Perroquets gris du Gabon (Psittacus erithacus) - Crédit photo : LPO Alsace

Comme chaque année, la LPO est allée constater le braconnage des bruants ortolans et pinsons dans les Landes à l’automne. Elle a déposé plainte pour chaque cas relevé par ses bénévoles ou les agents de l’ONCFS et se constitue partie civile dans chaque affaire réclamant des sanctions exemplaires et dissuasives. Ces jurisprudences sont alors communiquées à la Commission européenne dans le cadre de notre plainte communautaire visant à dénoncer la carence de l’Etat français à sanctionner le braconnage des passereaux dans les Landes.

Aidez-nous à sensibiliser les automobilistes pour épargner des vies… animales !

Vison d'Europe (Mustela lutreola) - Crédit photo: P. JourdeVison d'Europe (Mustela lutreola) - Crédit photo: P. Jourde

« Faune & Routes : réduire la mortalité routière » : Sous l'égide de Poitou-Charentes Nature et avec ses associations affiliées, la LPO mène un programme régional visant à réduire la mortalité routière de la faune sauvage. Première étape de ce projet : centraliser les collisions routières. Fin 2014, nous recensons près de 14 000 données régionales dont plus de 7 700 en Charente-Maritime (http://www.faune-charente-maritime.org/). Ces nombreuses contributions permettront de cibler précisément les zones majeures de collisions où des aménagements spécifiques seront développés avec les gestionnaires routiers.

Encore MERCI pour votre générosité qui a permis la réalisation de ces actions !

Partager