Suivi de la reproduction de l’Avocette élégante sur l’île de Ré (Mai 2011) – Naissance des poussins

Poussins Avocette de 5 joursPoussins Avocette de 5 joursLe suivi de la reproduction de l’Avocette élégante sur l’île de Ré se poursuit. Nathalie a terminé sa mission. Gwenn est donc seule à continuer le suivi dans les marais.

"Le mois de mai est le mois où débutent les naissances de poussins d’avocettes", nous avoue Gwenn. Après une vingtaine de jours de couvaison, trois ou quatre poussins sortiront de leur œuf : une petite boule de duvet avec un bec déjà bien courbé. Des poussins sont maintenant nés sur toutes les colonies. Actuellement, il y a une centaine de poussins, répartis en une quarantaine de familles.

Avocette et ses poussins (Au premier plan)Avocette et ses poussins (Au premier plan)Les poussins sont nidifuges, c'est‐à‐dire que dès la naissance, ils quittent le nid et sont capables de se nourrir seuls. Si le marais où ils sont nés n'est pas favorable, leurs parents les emmènent alors sur un marais plus propice à l’élevage (marais dont la faible hauteur d’eau convient à l’alimentation des poussins). Ils les surveillent étroitement, et si le marais est encaissé, l’un des parents se place au sommet de la bosse du marais pour faire le guet. S’il est de quatre au départ, le nombre de poussins peut diminuer au fil des jours en raison de prédation.À la moindre approche d’un prédateur potentiel (à plumes ou à poils), les parents partent en flèche chasser l’intrus. S’il s’agit d’un prédateur aérien (goélands, rapaces, corvidés), ils le chassent par harcèlement en vol. S’il s’agit d’un prédateur terrestre (renard, humain,…), ils essayent d’attirer son attention vers eux (du côté opposé à celui où se trouvent les poussins) en simulant avoir une aile cassée (ils traînent une aile sur le sol et marchent en crabe, tout en criant).

AvocetteAvocetteGwenn poursuit : "Lors du comptage des poussins, il est important de leur donner un âge approximatif et de trouver de quel marais ils sont originaires (en général, le marais où se trouve la colonie la plus proche ou le marais où il manquerait des individus couveurs). Les familles doivent être suivies régulièrement car il arrive qu’elles se déplacent d’un marais à un autre. C’est surtout la taille du bec et les teintes du duvet et du plumage qui permettront de donner un âge approximatif aux poussins (3 jours, 1 semaine, 2 semaines, 3 semaines,…). Pouvoir leur donner un âge est très important car c’est le suivi régulier des déplacements des poussins et la surveillance de leur croissance qui permettent de prévoir le moment où il sera possible de les baguer, évidemment avant qu'ils ne commencent à voler (à un peu plus de 3 semaines). Mais ça c’est une autre histoire…"


Suivi de la reproduction de l’Avocette élégante sur l’île de Ré (Avril 2011) ‐ Prospection des colonies.

AvocetteChaque année, des stagiaires LPO sont chargés de suivre les différentes étapes de la reproduction de l’Avocette élégante dans les marais de l’île de Ré (1 500 ha), ainsi que dans la Réserve Naturelle Lilleau des Niges. Ce suivi est réalisé afin de comprendre la dynamique de la population de l’Avocette élégante sur l’île dans un but de conservation des milieux favorables à la reproduction de cette espèce.

Cette année, deux stagiaires, Gwenn et Nathalie, ont réalié le suivi. Chaque jour, équipées de jumelles, longue‐vue et cartes détaillées, elles sont parties à vélo à la recherche des avocettes dans les marais…

ilotGwenn nous explique sa mission : "Les mois de mars et d’avril sont les mois d’installation des avocettes en colonies et de la couvaison. Nous sommes donc chargées d’aller prospecter chaque marais de l’île environ tous les deux jours afin de localiser les colonies. Pour chaque colonie, nous comptabilisons alors les couples qui se cantonnent, c'est‐à‐dire qui présentent un comportement de territorialité (défense d’un territoire, poursuite des prédateurs,…) ou qui s’accouplent. Nous comptons également les individus qui couvent et les individus seuls. L’Avocette élégante construit un nid rudimentaire au sol constitué de branchages caché dans la végétation ou au contraire bien visible sur un îlot au milieu d’un marais. Elle pond entre 3 et 4 œufs qui seront couvés entre 23 et 25 jours par le mâle et la femelle."

Avocette en volNous sommes aussi chargées de lire les bagues d’avocettes baguées. En effet, depuis 2006, dans le cadre d'un programme national, les poussins d'avocette sont bagués dans les marais de l’île de Ré afin de suivre leurs déplacements. Chaque oiseau est équipé d'une combinaison de bagues de différentes couleurs qui lui est propre. Il est ainsi possible de déchiffrer la combinaison à la longue‐vue.

Texte : Gwenn Dodeur / Photos : Gwenn Dodeur et Nathalie de Lacoste.

gwenGwenn nathalieNathalie

Partager