Technicien(ne) environnement en Guyane

Actualité

 

Le Groupe d’Etude et de Protection des Oiseaux en Guyane (GEPOG) est une association loi 1901 créée en 1993. Son équipe est composée de 18 salariés et elle possède environ 170 adhérents. Ses cinq axes stratégiques qui permettent de définir son champ d’intervention sont : 1) l’amélioration des connaissances sur les espèces terrestres et marines, 2) la conservation des espèces et de leurs habitats, 3) l’éducation et la sensibilisation à l’environnement ainsi que la mobilisation citoyenne, 4) l’implication dans les politiques publiques et 5) le soutien à la transition écologique des filières. Le GEPOG est gestionnaire de la Réserve Naturelle Nationale de l’Ile du Grand-Connétable et co-gestionnaire avec l’ONF de la Réserve Naturelle Nationale des Nouragues. Il est membre fondateur de la fédération Guyane Nature Environnement et du Conservatoire d’Espaces Naturels de Guyane. Il gère avec ses partenaires associatifs d’importantes bases de données naturalistes en ligne (faune-guyane et Obsenmer) et contribue activement au développement des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable.

Le GEPOG porte et coordonne de nombreux projets (européens, régionaux, locaux) qui répondent à sa stratégie. Ceux-ci concernent notamment la lutte contre des espèces exotiques envahissantes dans les savanes littorales, l’étude et la préservation de la grande faune marine (Mérou géant, Dauphins de Guyane, requins, tortues, etc.), la préservation de corridors écologiques (trames vertes et bleues) ou le suivi de différentes espèces d’oiseaux sur terre ou en mer. Des actions d’éducation à l’environnement et de communication sont aussi menées.

Le GEPOG est coordinateur régional du projet européen LIFE BIODIV’OM, d’une durée de 5 ans (2018-2023) porté au niveau national par la LPO. Ce projet vise la préservation d’espèces et d’habitats menacés dans cinq territoires d’outre-mer. En Guyane, un des volets de ce projet concerne la gestion de deux espèces exotiques envahissantes, Acacia mangium et Melaleuca quinquenervia (Niaouli), qui constituent une menace à la conservation des savanes du littoral guyanais. Des stratégies de gestion ont été rédigées pour ces deux espèces. Des méthodes de luttes actives du Niaouli sont testées, des itinéraires techniques de production d’espèces indigènes de remplacement aux différents usages faits de l’Acacia mangium sont réalisés et des actions d’éradication de l’Acacia mangium sont menées sur les sites identifiés comme prioritaires. Parallèlement, une étude sur la valorisation des déchets issus des opérations de gestion de l’Acacia mangium sera mise en œuvre.

Un renforcement des moyens humains pour la bonne réalisation des actions est nécessaire.

Missions :

  • Participer à la réalisation de protocoles de tests de valorisation des déchets verts issus des chantiers de lutte contre l’Acacia mangium
  • Réalisation des diagnostics sur la répartition de l’Acacia mangium
  • Participation aux chantiers d’éradication d’Acacia mangium
  • Suivi des chantiers d’éradication des EEE
  • Mise en œuvre des tests de valorisation
  • Sensibiliser et accompagner les particuliers dans la gestion des acacias sur leurs terrains
  • Saisir les données dans une base de données
  • Réalisation de cartographies
  • Analyses descriptives des jeux de données
  • Rédaction de rapports
  • Participer aux actions de communication, notamment la rédaction de brèves et articles pour le site Internet savanes.fr, la lettre d’informations du GEPOG et les pages Facebook en lien avec les actions menées

Missions annexes

  • Venir en appui des autres actions du volet « savanes/EEE » du LIFE BIODIV’OM
  • Participer à des réunions techniques et stratégiques au sein du GEPOG
  • Venir en appui aux autres salariés sur des missions ponctuelles du GEPOG

Compétences recherchées

  • Connaissance en écologie, principalement sur les EEE
  • Contribuer à l’élaboration, suivre, et respecter un protocole scientifique
  • Savoir manipuler et gérer des données brutes collectées sur le terrain (sous Excel)
  • Connaissance des outils bureautiques
  • Connaissance des outils cartographiques (QGIS)
  • Savoir synthétiser et rédiger
  • Posséder une bonne expression orale et écrite
  • Être force de proposition et faire preuve de dynamisme
  • Savoir travailler en équipe
  • Esprit associatif vivement apprécié
  • Être organisé
  • Écoute bienveillant
  • Aptitude au travail sur le terrain sous climat tropical

Diplôme et autres

  • Bac +2 minimum dans les métiers de l’environnement et/ou de l’animation ou expérience professionnelle similaire
  • Permis B indispensable
  • Bonnes conditions physiques exigées

Conditions

Statut salarié du GEPOG, contrat à durée déterminée de 6 mois à temps plein (renouvelable).

Poste sous la responsabilité de la chargée de programme « pôle littoral » en charge de la coordination du projet savanes/EEE du Life BIODIV’OM.

La personne recrutée sera basée à Rémire-Montjoly dans les locaux du GEPOG.

Salaire mensuel : rémunération selon la convention collective ECLAT - métiers de l'Education, de la Culture, des Loisirs et de l'Animation agissant pour l'utilité sociale et environnementale, au service des Territoires – groupe D, indice 300.

Flexibilité des horaires de travail (travail possible certains week-ends et jours fériés)

Comment postuler ?

Envoyer par e-mail votre CV et lettre de motivation à alizee.ricardou@gepog.org en précisant l’intitulé du poste en objet.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 7 janvier 2022 inclus.

 

Documents à télécharger

Technicien(ne) environnement en Guyane PDF - 887 kB