Crédit photo : Réserve Naturelle Nationale de Moëze-Oléron Crédit photo : Réserve Naturelle Nationale de Moëze-Oléron

Actualité

Un pont naturel entre l'île d'Oléron et le continent !

Vidéo réalisée par Maya Presse/Fondation Diversiterre

La réserve naturelle de Moëze-Oléron mène une opération d’envergure pour la sauvegarde de l’Anguille d’Europe en améliorant les connectivités entre les eaux douces et salées, et en assurant le passage des poissons migrateurs (projet soutenu par la Fondation LISEA, Fondation du Patrimoine, Fondation Veolia, Agence de l’eau Adour-Garonne). Pour mieux connaître la migration des poissons inscrivez-vous aux Journées Mondiales des Zones Humides sur la réserve animée par la LPO et le CREAA, le dimanche 7 février à 14h30. »

BQN 300Situé principalement sur le Pertuis Charentais, la Réserve Naturelle Nationale de Moëze-Oléron s'étend sur une surface maritime de 6500 hectares et présente ainsi un faciès typique du littoral Atlantique : vasières, prés-salés, banc de sable.

Cette richesse patrimoniale est complétée par une zone de marais, anciennement cultivée pour la saliculture, présentant un paysage typique du marais de Brouage : les Jas et les Bosses. C'est alors 220 hectares de zones humides qui profitent aux espèces d'oiseaux, notamment à marée haute, lorsque ceux-ci recherchent des zones pour s'y reposer.

Ce site d'exception est devenu une halte migratoire incontournable pour les oiseaux de l'ouest paléarctique : au fil des saisons, la RN accueille de nouvelles populations d'oiseaux, et se place ainsi comme une véritable terre d'asile pour des espèces de passereaux terrestres, limicoles, oies et canards.

Nicheurs ou de passage, les oiseaux affectionnent la diversité de milieux présents sur l'espace protégé. Grâce à des aménagements de qualité (sentier d'interprétation, espace muséographique, observatoire et panoramique), la richesse patrimoniale de la RN est accessible au plus grand nombre. Avec discrétion et patience, chacun peut se régaler des yeux ! L'équipe de la RN sera ravie de vous accueillir sur site.

Il est évident que les spécificités de la Réserve sont issues de l'histoire du Marais de Brouage et confortées par la gestion quotidienne de l'espace protégé. Celle-ci se traduit par un suivi hydraulique des fossés et jas, le maintien d'un pastoralisme doux... La Réserve naturelle présente de fait un intérêt scientifique d'importance mondiale par le suivi des populations d'oiseaux migrateurs.

Il appartient à chacun de nous de veiller sur ce trésor !

De Novembre à Février, canards et oies sont au rendez-vous

Les pluies de l'automne sont venues gonfler les argiles, permettant ainsi d'offrir des niveaux d'eau favorables aux espèces : les canards dans les jas, les Pluviers doré, etc, dans les prairies humides. Les premiers hivernants sont vite rejoints par des populations conséquentes. La Réserve Naturelle de Moëze-Oléron accueille à titre indicatif 60 000 limicoles (oiseaux de la vase) et 20 000 canards, toutes espèces confondues. À cette saison, malgré le froid vif, la RN est vraiment à visiter : ambiance assurée !

Cygne tuberculé, Spatule blanche, Héron cendré, Aigrette garzette, Oie cendrée, Tadorne de Belon, Canard colvert, Canard souchet, Canard siffleur, Canard chipeau, Canard pilet, Sarcelle d'hiver, Courlis cendré, Barge à queue noire, Combattant varié, Chevalier arlequin, Bécasseau variable, Pluvier doré et argenté, Vanneau huppé, Busard des roseaux, Busard St martin, Faucon pèlerin, Alouette des champs, Lièvre d'Europe, Renard roux…

Site de la réserve naturelle Nationale de Moëze-Oléron

Partager