21 juin 2012

Quelques groupes de naturalistes accompagnaient ce week-end des curieux venus découvrir la biodiversité de leur commune. Pour la LPO Aveyron le pari était de montrer que l'on pouvait trouver 100 espèces en se promenant une journée.

Il n'a pas été difficile de recenser 103 espèces de flore en 40 minutes aux portes de Saint-Affrique. Sur une pelouse traversée par un ru et bordée par un champ, une forêt et des affleurements rocheux chaque milieu héberge une flore typique et contribue à la biodiversité. Cette sortie aura été l'occasion d'admirer plusieurs orchidées telles l'Oprhys abeille, l'Orchis moucheron, la Céphalantère rouge... et bien d'autres fleurs comme l'élégante et assez rare Gesse de Nissole.

Les observations de faune n'ont pas déçu les amateurs. Vautour fauves et vautours moines ont été vus dans le ciel saint-affricain tandis qu'un mangeur de serpent, le Circaète jean-le-Blanc survolait Martin-pêcheur - Photo : Thibault MazarsMartin-pêcheur - Photo : Thibault Mazarsle ciel villefranchois. Le Martin pêcheur et cincle plongeur se sont partagés les rivières tandis que les grenouilles vertes se manifestaient sur les rives. Les lézards verts s'enfuyaient bruyamment sous nos pas. Cerise sur le gâteau dans toute sortie naturaliste, cette journée a aussi été l'occasion de trouver quelques espèces rares dans le département comme le Cordulégastre bidenté (une libellule) ou l'Hespérie de l'épiaire, le Nacré de la filipendule ou l'Ocellé rubané (des papillons). Les plus étonnés ont sans douté été les villefranchois qui ont eu l'occasion de faire une observation exceptionnelle d'oiseau : le Crabier chevelu !

Au final, le pari est gagné : 108 espèces de faune ont été vues au cours de cette journée à Saint-Affrique et 119 à Villefranche-de-Rouergue par une quarantaine de participants. Le rythme était loin d'être soutenu, preuve qu'il est donné à tout un chacun de découvrir un petit monde très riche sous ses pieds.

Pour plus d'information, rendez-vous sur le site de la LPO Aveyron 

Partager