Soins à la faune sauvage en détresse (longue durée)

Mission bénévolat
Partager :

Il s’agit d’un bénévolat soins en 35h/semaine sur 3 semaines minimum (jours de repos en semaine) au sein du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Villeveyrac (34). Ce type de bénévolat vous permet de gagner d’avantage en autonomie et d’avoir plus de responsabilités sur le suivi des animaux en soins.

Nourrissage d'un pingouin

Lieu : Villeveyrac

Pour les personnes résidant à plus d’une heure de route, la matinée d’essai n’est pas nécessaire et une place dans un logement équipé gratuit en colocation mixte (4 personnes, dortoir mixte), attenant au centre de sauvegarde, peut vous être proposée. Attention, cela est sous réserve des places disponibles et un test PCR négatif vous sera demandé avant votre entrée (même pour les personnes vaccinées qui peuvent malgré tout être porteuses et véhiculer la covid-19). Une charte de savoir-vivre en colocation, ainsi qu’une charte du logement récapitulant le matériel à prévoir vous seront alors envoyés. Ces documents seront à lire et signer puis nous remettre à votre arrivée. En période estivale, des places gratuites dans un camping à proximité peuvent vous être proposées, également sous réserve de disponibilités. Une tente 3 chambres sera déjà installée, il s’agira donc d’une colocation avec test PCR demandé également. Une petite tente individuelle peut-être rajoutée sur l’emplacement si nécessaire. Le matériel de cuisine sera déjà présent (frigo, brûleur gaz, casseroles, poêles, couverts…), prévoir sa nourriture, son matelas et duvet. Il faudra également posséder le permis B et être véhiculé pour venir jusqu’au centre le matin. Un vélo peut également vous être prêté, le camping étant à environ 30minutes en vélo avec un dénivelé positif moyen à l’aller (bonne condition physique nécessaire).
Pour ce bénévolat soins, prévoir des vêtements confortables et salissants, chaussures fermées confortables et salissantes, cheveux attachés s’ils sont longs, pas de bijoux pendants, en été sont interdits les minishorts, jupes, tee-shirt ventre nus ou brassières portées seules et robes.
Une bonne condition physique est nécessaire (travail debout, rythme très soutenu, chaleur en été…).
Nous vous informons qu’en cette période particulière, le port du masque est obligatoire et des missions bénévoles sont susceptibles d’être suspendues en cas de confinement.

Afin de vous faire déjà une idée des tâches quotidiennes à réaliser voici un listing de celles-ci :
- nettoyage et entretien des cages et volières (nettoyage des cages à l’éponge, ratissage des volières, ramassage des gamelles de la veille et des restes éparpillés)
- préparation des gamelles pour les pensionnaires (découpage de poussins morts, de viande, de lapins et de fruits)
- nettoyage et entretien de l’unité de soins (vaisselle, aspirateur et serpillère dans l’intégralité de l’unité de soins qui est composée de deux salles de soins, d’une cuisine et d’une salle d’auscultation)
- gestion des stocks alimentaires (remplissage des aliments secs, sortie des produits congelés pour le lendemain, rangement des stocks quand il y a les livraisons)
- suivis médicamenteux et de poids quand nécessaire
- gestion des déchets organiques (vider les poubelles, nettoyer les contenants)

Le centre de sauvegarde n’est ni un zoo ni un parc de vision. Les animaux sont en soins et nécessitent calme et tranquillité. Vous ne serez donc pas forcément en contact direct avec eux surtout au début de votre bénévolat. En accord avec la loi, un centre de sauvegarde n’est pas ouvert au public et ne se visite pas. Il est primordial de comprendre que les animaux en soins sont issus du milieu sauvage et doivent y retourner dans les meilleures conditions possibles, ainsi nous réduisons leurs contacts avec l’Homme au strict minimum pour réduire stress et comportements anormaux. Tout manquement aux règles de sécurité et tout comportement nuisible pour les équipes ou les animaux entraîneront une interdiction définitive de continuer le bénévolat soins.