Drôles d'oiseaux ! Rencontres intergénérationnelles autour de la nature (37)

Actualité

Depuis le début de l’année, un nouveau projet baptisé Drôles d’oiseaux a vu le jour dans le département. L’objectif ? Faire se retrouver les enfants d’une école avec les résidents d’un Ehpad autour d’un thème commun et fédérateur : la nature.

Animation Drôle d'oiseaux

Tout au long de l’année scolaire, Baptiste notre animateur nature et Jocelyne, bénévole, sont allés à la rencontre des élèves et résidents d’établissements pour personnes âgées. Les premières sessions ont d’abord eu lieu dans l’école avec seulement les enfants, puis dans l’Ehpad aux côtés des résidents, et enfin, point d’orgue de ce projet, les enfants sont venus rendre plusieurs visites aux résidents directement dans leur établissement.

Aujourd’hui, rendez-vous à Tours Nord, dans l’établissement des Trois Rivières pour la dernière rencontre de l’année entre les 30 élèves de CE2 l’école Christ Roi accompagnée de leur enseignante Mme Rouet, et les résidents.

Plusieurs ateliers étaient prévus pour cette dernière journée. D’un côté les personnes qui préféraient rester à l’intérieur ont profité d’un film sur les oiseaux des jardins. De l’autre, les enfants et les résidents qui le souhaitaient se sont retrouvés dans le parc de l’établissement pour une session d’observation. Les paires de jumelles autour du cou, chacun est alors parti à la recherche des oiseaux. Pas toujours simple de commencer l’ornithologie ! « Monsieur, je crois que l’oiseau il est là ! Ah non, j’ai dû confondre avec une feuille morte… ». Par la suite, pinsons des arbres, mésanges charbonnières ou encore moineaux domestiques se sont laissés observer.

Après cette séquence d’observation les participants ont formé un grand cercle pour que Baptiste et Jocelyne puissent faire découvrir le chant des oiseaux. À l’aide d’un poster interactif et d’un téléphone, la ritournelle des oiseaux a résonné dans le jardin. Il y avait parfois même de l’écho puisque l’un des résidents a lui-même sorti son téléphone pour faire une blague et faire entendre le chant du merle en double.

© LPO CVDL

Place maintenant à l’atelier de bricolage ! Mangeoires et nichoirs vont être installés dans le jardin pour permettre d’accueillir encore mieux les oiseaux. Les enfants proposent de faire les petites mains pour préparer les aménagements épaulés par les résidents qui arrivent à la rescousse quand des difficultés techniques se font sentir !

Pendant que certains bricolent, les autres échangent autour des oiseaux. Petits et grands en profitent pour poser leurs questions parfois existentielles : « C’est qui le premier oiseau à être né ? ».

De son côté, Marcel sort son livre d’ornithologie et le fait découvrir aux enfants qui écoutent ses paroles avec attention. Grand passionné d’oiseaux et membre du Groupe Ornithologique de Touraine (ancêtre de la LPO Centre-Val de Loire), il a même coché dans son petit livre tous les oiseaux qu’il a observés au fil du temps !

Ici on observe les oiseaux tous les jours, ils se sont habitués à notre présence. J’avais peur que le jardin soit trop petit pour eux. Avec les nichoirs, on devrait en voir plus !

Marcel

Résident

Une maman accompagnatrice de cette activité pour l’après-midi nous témoigne que sa petite fille s’est liée d’amitié avec une résidente au fil des animations. Elle l’appelle désormais régulièrement et vient lui rendre visite dans l’établissement autant que possible !

Les aménagements sont désormais prêts à être posés ! Baptiste installe les nichoirs, tandis qu’Alain, résident de l’établissement s’occupe des mangeoires. Et il faut taper fort avec une masse pour enfoncer le piquet qui soutient la mangeoire. Tous les enfants se rassemblent pour l’encourager ! Les cris résonnent dans le jardin « Allez Alain, allez alain, allez ! ».

Alain a l’habitude de ce genre d’activité, grand bricoleur, il a déjà fabriqué plusieurs nichoirs pour les moineaux ! C’est un grand amoureux des oiseaux :

C’est moi qui vais m’occuper des mangeoires pendant l’hiver. Ça fait déjà 4 ans que je leur donne à manger tous les matins. J’ai même des tourterelles qui nichent sous ma fenêtre. Elles ont fait trois petits. J’aime bien, parce que le soir, elles viennent, elles me regardent, c’est sympa !

Alain

Résident

Il est déjà l’heure de rentrer pour prendre le goûter tous ensemble. Ce sont les résidents eux-mêmes qui ont préparé les gâteaux la veille pour les enfants ! Les élèves se relaient pour aller leur servir jus de fruits et gâteaux avant de leur dévoiler une surprise.

En ce 21 juin, jour de la fête de la musique, certains élèves musiciens ont apporté leur instrument pour jouer un petit air de cor, guitare ou encore flûte traversière. Cet après-midi s’est ensuite terminé par une chanson entonnée par toutes les personnes présentes « la Terre est si belle » et nous ne pouvons qu’être d’accord avec Hugues Aufray !

Je ne trouve pas de mots assez grands pour expliquer ce projet qui a été mené à bien et qui est super. J’ai participé à toutes les séances. Autrefois les enfants, on ne s’y intéressait pas. Moi j’ai 93 ans, on nous faisait des cours c’est tout. C’est merveilleux ce que l’on fait maintenant pour les enfants, ils sont de plus en plus éveillés et de plus en plus intéressés.

Liliane

Résidente

Avant de se dire au revoir, les élèves offrent des cadeaux aux résidents pour les remercier de leur accueil : des petites cartes et un jeu de morpions qui animera les journées des pensionnaires. Baptiste, Jocelyne et les résidents ont chacun reçu un livret sur l'histoire de Maladroit, le petit Merle, témoignage de toutes les rencontres qui auront ponctué cette année scolaire.

Un très beau souvenir à ouvrir sans modération pour se replonger au cœur de ce projet riche en émotion et en partage !

Rendez-vous est pris l’année prochaine pour d’autres rencontres entre les élèves et les résidents d’Ehpad.