Bilan du C.O.L.T.

Actualité

Début mai, une vingtaine de bénévoles se sont mobilisés pour participer au deuxième passage du Comptage des Oiseaux de Loire Tourangelle. Cette enquête a pour but de comptabiliser tous les oiseaux de la Loire à un instant T afin d’estimer l’importance de la fréquentation de la Loire par toutes les espèces d’oiseaux d’eau.

Martin-pêcheur d'Europe posé sur une branche

Martin-pêcheur d'Europe © Alain Chartier

Cette fois encore, un secteur n'a malheureusement pas pu être couvert, ce qui rend malaisée l'interprétation des résultats.

Les faits marquants sont plutôt du côté des diminutions. Diminution notable du nombre de sternes pierregarins (- 22 % par rapport à 2021), diminution considérable du nombre de chevaliers guignettes (- 52 %), diminution vertigineuse du nombre de chevaliers gambettes (- 95 %) ! Pour tempérer un peu cela, il faut souligner que la baisse est moins marquée si l'on compare les chiffres de ce passage à ceux de 2019.

Parmi les espèces qui se maintiennent dans la moyenne des deux dernières années, il y a pêle-mêle le canard colvert, l'aigrette garzette, le petit gravelot, le chevalier aboyeur ou le goéland leucophée.

Une espèce fait preuve d'une remarquable stabilité depuis le début du C.O.L.T. : le martin-pêcheur, pour qui on dénombre 16 individus en 2019, 15 en 2021, 15 en 2022.

Enfin, un record est à souligner : celui du héron cendré avec 78 individus contre 52 en 2019 et 59 en 2021.

Côté nouvelles espèces, on relève pour la première fois la présence du chevalier arlequin, du bécasseau de Temminck ou de la guifette noire, vus par quelques observateurs chanceux.

Merci à tous les bénévoles pour leur disponibilité et leur motivation.

Rendez-vous fin juillet pour le troisième passage !