Aux côtés de la faune en détresse

La LPO Bretagne est aujourd'hui la seule association régionale à apporter son aide, de façon structurée, à la faune sauvage en détresse (essentiellement l'avifaune et les petits mammifères, hérissons en tête) : animal blessé suite à une collision routière, à une prédation, à un piégeage dans une cheminée, à un tir de chasse… 

Cette action, exclusivement bénévole, consiste à servir d'intermédiaire entre les découvreurs et les centres de soins de 2 manières : 

  • En gérant les appels téléphoniques via plusieurs numéros dédiés (selon les territoires) ainsi que par mail et sur les réseaux sociaux. 
  • En organisant le transfert par la route (rapatriement) des animaux blessés (majoritairement des vétérinaires partenaires vers les centres de soins, occasionnellement en se déplaçant directement chez les découvreurs). 

© O.Retail

Pour autant, les appels et messages reçus par la LPO Bretagne ne concernent pas systématiquement des animaux blessés. Les questions liées à la cohabitation entre certaines espèces sauvages et l'homme sont en effet de plus en plus fréquentes, y compris lors d'échanges avec le grand public à l'occasion de permanences, sur les stands, voire même dans la rue. Elles concernant généralement les désagréments causés par certaines espèces (bruits, déjections…), la crainte de certaines maladies, les démarches à faire en cas de travaux impactant une espèce protégée, ou tout simplement l'envie d'améliorer les conditions d'accueil de certains animaux. 

Au vu de la crise que traverse, depuis quelques années, l'ensemble des centres de soins bretons (afflux grandissant, manque de moyens humains et financiers…), une étude pour une meilleure prise en charge de la faune sauvage en détresse, financée par la Région Bretagne, a été coordonnée par la LPO Bretagne en 2020/2021. Sur la base d'un état des lieux, elle propose plusieurs pistes à mettre en œuvre, qui vont être étudiées dans les années à venir. 

 

© O.Retail

dernière mise à jour : 22 mars 2022