Gazette des spotteurs – Episode 8 (Délégation Drôme-Ardèche)

Actualité

Malgré plusieurs journées avec fort vent du Sud, ce qui a limité les périodes d’observation, le beau spectacle offert par le déblocage a continué.

Geai des Chênes posé sur un tronc au dessus d'un cours d'eau

Geai des Chênes © Jean Christophe Cordara

Sur le week-end passé, ce sont par exemple plus de 1500 milans noirs et 1200 martinets à ventre blanc qui ont été dénombrés à Pierre-Aiguille. On notera également nos premiers individus de huppes, hérons pourprés et tichodromes échelette et, le 13 avril, un passage de 337 geai des chênes : une première pour le site !

Au niveau des raretés, il a été observé un deuxième busard pâle ainsi qu’un aigle de Bonelli.

A noter, le record du site pour le martinet à ventre blanc avec plus de 2000 individus, ainsi qu’une très belle saison pour le busard des roseaux (900), l’épervier d’Europe (1 327) et le milan noir (5 284).

Quant à l’Escrinet, après une semaine riche en quantités, les chiffres de passage sont de nouveau à la baisse mais ce n’est pas le cas de la diversité !
En effet les aigles sont parmi nous ! Le 4 avril, l’équipe a eu la surprise de voir un grand aigle passer… Malheureusement trop loin pour être identifié avec certitude, mais tout porte à croire qu’il s’agissait d’un pygargue… Le 7 avril, c’est un quatrième aigle botté forme sombre qui a franchi le col, suivi dès le lendemain par un jeune aigle de Bonelli erratique qui s’est bien donné en spectacle. Finalement, pour couronner le tout, c’est encore un aigle, pomarin ou criard, qui passera par le col,  mais bien trop vite pour être identifié avec certitude par l’équipe.
Durant cette semaine nous avons battu encore deux records, celui des busards des roseaux avec plus de 740 individus et celui des éperviers d’Europe, avec 1200 individus !
Du coté des passereaux, le passage redevient calme mais nous observons régulièrement de beaux passages d’hirondelles et quelques martinets à ventre blanc. Une huppe a également été vue ainsi que plusieurs dizaines de geais des chênes. Au cours de la semaine, nous avons atteint les 208 500 pinsons des arbres comptés !