Zoom sur la Bécasse des bois

Actualité
Bécasse des bois

Bécasse des bois © LPO Champagne-Ardenne

Les limicoles sont des petits échassiers que l’on observe le long des rives des zones humides (lacs, étangs, cours d’eau...). La Bécasse des bois (Scolopax rusticola) a la particularité de sélectionner les grandes forêts aux sols frais et humides, que ce soit en période de nidification ou en hiver.

Si ces massifs boisés proposent des secteurs enherbés ou sont bordés de prairies, c’est encore mieux car elle va alors s’y rendre à la nuit tombée pour y rechercher sa nourriture grâce à son long bec fin (lombrics, araignées, petits insectes...). En forêt, son plumage brun-rouge et son dessous jaunâtre finement barré, rappelant la couleur des feuilles mortes, est totalement mimétique avec son environnement. Il est alors peu aisé de l’observer et c’est le plus souvent à quelques mètres de nos pieds qu’elle prend son envol. C’est également à la nuit tombée (de mars à juin) que la Bécasse effectue son célèbre vol nuptial appelé « croule » (vol chaloupé ponctué de « crou crou »). Ambiance assurée !

Une migration discrète

Le nid est localisé au sol dans une petite cuvette garnie de feuilles mortes. Son camouflage naturel est alors sa seule défense contre les prédateurs terrestres. Son mode d’alimentation la rend sensible aux grands périodes de sécheresse ou aux longues périodes de froid... le sol étant alors trop dur pour qu’elle puisse efficacement se nourrir. En hiver, la solution passe donc par une migration discrète pour rejoindre des régions plus tempérées (sud de la France, Espagne...). C’est également à cette saison que des oiseaux russes peuvent venir visiter nos forêts champenoises. Durant ces longues vagues de froids, des oiseaux totalement affaiblis sont régulièrement recueillis dans les centres de soin.