L'activité 3 « Gestion de l'environnement marin » du programme FAME prévoit l'étude socio-économique liée à la préservation des oiseaux marins, notamment grâce à l'établissement d'Aires Marines Protégées (AMP). En France, les principales activités humaines en mer, à forts enjeux concernant les interactions avec les oiseaux marins, sont l'éolien en mer (1ers projets de parcs éoliens offshores) et la pêche.

Les données récoltées permettront par la suite de proposer de nouvelles AMPs en faveur des oiseaux marins. Elles seront mises en regard des activités humaines (pêche, industrie, tourisme) afin d'identifier les interactions (positives et négatives) et de proposer des recommandations de gestion des AMPs, nouvelles et existantes, en concertation avec les acteurs de la mer.

Eolien en mer

Eolien en mer perspective - crédit photo : Fotolia zentiliaEolien en mer perspective - crédit photo : Fotolia zentiliaÀ l'heure où les énergies renouvelables prennent de plus en plus d'ampleur, l'utilisation de l'espace marin est une nouvelle ressource à explorer. Alors comment concilier préservation des écosystèmes marins et parcs éolien « offshore » ?

 

 

Entretiens avec les pêcheurs

crédit photo : CIRCE www.circe.info/crédit photo : CIRCE www.circe.info/Afin d'obtenir des informations sur la distribution des oiseaux en mer et leurs interactions avec les activités humaines, des enquêtes auprès des usagers ont été mises en place.

Pour en savoir plus

 bandeau logos

« INVESTIR DANS NOTRE FUTUR COMMUN »

Partager