1 mars 2012

UMS-à-échirolles-juin-2008-photo-Anne-Sophie-Le-Tullier-4-copie-415x250La LPO accueille chaque année, plus de 6 000 animaux en détresse (oiseaux, petits mammifères...) dans ses 6 centres de sauvegarde, son relais (centre de transit) et ses 2 Unités Mobiles de Soins (UMS). Elle a, par ailleurs, un projet d'ouverture de centre dans l'Hérault en avril 2012 et deux projets à l'étude sur La Rochelle et sur l'Ile-de-France.

Les deux structures de soins mobiles ont été mises en place suite à la marée noire de l'Erika en 2000, afin de combler le « vide logistique » entre les phases de collecte des oiseaux mazoutés et les soins dans les centres de sauvegarde permanents.

Ce sont des semi-remorques équipées pour accueillir et prodiguer les premiers soins d'urgence. En dehors des périodes de crise, ces équipements permettent de sensibiliser le public, de former le personnel des associations, les agents de l'Etat et les collectivités locales aux premiers gestes en cas de catastrophe affectant les oiseaux.

UMS-LPO-à-échirolles-juin-2008-photo-Anne-Sophie-Le-Tullier-1-copie-240x180Une fois les 2 auvents déployés, pour une surface totale de 160m² au sol, il est facile d'aménager une zone pour les expositions, matériel sur la chaîne de soins des oiseaux blessés d'un côté et l'autre zone pour des conférences, ateliers, animations spécifiques, etc.

Cette structure dispose des autorisations pour accueillir 49 personnes simultanément.
Longueur : 13,9 mètres

Largeur :

- 2,5 mètres non déployée,

- 10.5 mètres déployée
Hauteur : 3.9 mètres

Surface nécessaire au sol :

- pour le montage des auvents : 210 m²

- après montage des auvents : 160 m²

Partager