9 novembre 2012

LPO-Tour-SEVRES-Photo-Florent-Peylet-2-415x250Stationnée sur les rives du canal de l'Ourcq à Pavillons sous Bois (93) les 29 et 30 septembre, puis sur les bords de la Seine à Sèvres (92) du 2 au 7 octobre, l'UMS LPO a doublement marqué son passage en Ile-de-France.

Telle une équipe de cirque en tournée, cette escale a été une épreuve de montage et démontage : 2 en 3 jours !

A notre passage dans le 93, l'eau était à l'honneur dans le cadre du festival de L'Ourcq vert et bleu organisé par le Conseil Général de la Seine Saint-Denis. Les péniches "taxi" s'amarrent le temps de débarquer les visiteurs ravis de cette escapade sur les flots. Dégustation (d'eau !) à l'aveugle, visite des installations sous-terraines construites en cas de crue, exposition photos pour lier sensitif, imaginaire et ingénieux...un voyage particulier où tout s'entremêle jusqu'à emmener le public au cœur d'une action clé de notre chère centenaire : le soin d'urgence à la faune sauvage en détresse.

Dimanche soir, fin de festival, nous démontons les auvents, de nuit, à quatre. L'UMS est capelée, prête à prendre la route pour traverser Paris en diagonale et rejoindre Sèvres et ses bords de Seine.

Nous voilà dans le 92, lundi 1er octobre, il est midi, nous sommes prêts à déployer ... "à faire et à défaire ..."

Mardi 2 octobre, 9h, les enfants des écoles de la communauté d'agglomération du Grand Paris Seine Ouest (GPSO) arrivent. Le festival "Fête le plein d'énergie" peut commencer ! Le public vadrouille entre la ferme pédagogique montrant moutons aux divers lainages, poules extravagantes et lapins rondouillards ; les ateliers de réparation de vélos ou de rempotage de jeunes pousses et jusqu'à l'Unité Mobile de Soins où l'accent est mis sur les pièges de ville fatals à la faune sauvage (surface vitrées, éclairages intempestifs, etc.). Le dialogue s'installe, c'est dans l'échange que nous approchons les pistes de solutions à apporter pour limiter le nombre de victimes croissant.

Au total, ce sont quelques 700 visiteurs qui ont transité au travers de l'UMS, cet espace de sensibilisation privilégié.

Merci à tous les salariés et bénévoles qui se sont relayés sur la structure pour la rendre vivante. Merci aux visiteurs pour l'intérêt témoigné et à bientôt pour notre escale à Paris intramuros !

                                                                                                                                                      Gaëlle Héluin

 

Partager