Le Hotspot du Bassin Méditerranéen

Le bassin Méditerranéen est le second plus grand Hotspot dans le monde, et est considéré comme l'une des zones les plus importantes de la planète pour les plantes endémiques.

Le Hotspot du Bassin Méditerranéen

Le bassin méditerranéen est l’un des 36 points chauds de biodiversité dans le monde et fait partie des zones les plus riches sur le plan biologique, mais néanmoins fortement menacées. Le hotspot couvre plus de 2 millions de kilomètres carrés et s'étend d'ouest en est du Portugal à la Jordanie et du nord au sud, de l'Italie au Cap-Vert. Il s'agit du troisième hotspot le plus riche au monde en termes de diversité végétale, avec environ 25 000 espèces, dont plus de la moitié ne se trouvent nulle part ailleurs.

Une déclinaison régionale du hotspot, pour être au plus près du terrain 

Le CEPF participe à l’élaboration de projets dans plusieurs régions et pays du Bassin Méditerranéen :

  • Afrique du Nord : Algérie, Tunisie, Maroc et Lybie
  • Afrique de l’Ouest : Cap-vert
  • Moyen Orient : Liban, Jordanie, Egypte
  • Balkans : Albanie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Monténégro

En 2012, le CEPF a lancé une première phase d'investissement de 10 millions de dollars sur cinq ans dans ce hotspot. En 2017, une deuxième phase d'investissement d'une valeur de 10 millions de dollars et d'une durée de cinq ans, a été lancée.

dernière mise à jour : 10 janvier 2022